Ce sac cabas polyvalent m’a tout de suite plu : c’est le sac Arenas, le dernier patron de Pauline-Alice !

Voici la description de ce patron : « sac cabas polyvalent qui peut se porter en bandoulière et sur le dos. Ouverture facile sur le dessus avec un cordon de serrage. Panneau dorsal renforcé. Il comporte quatre compartiments extérieurs : une grande poche plaquée et une petite poche zippée sur le devant, ainsi que deux poches gourdes latérales préformées. Il comporte également 3 poches intérieures : une poche zippée et deux poches plaquées dont une adaptée pour la plupart des ordinateurs 15’’. » Ce patron est proposé au format PDF (A4 et A0) au prix de 8 €.

Voici le schéma technique (patron taille unique) :

Curieusement, sauf erreur de ma part, je n’ai pas trouvé une seule photo du sac côté dos sur le site de Pauline-Alice. On le voit de face, on le voit porté mais on ne voit pas concrètement le verso de ce sac… Ce qui fait qu’on ne comprend pas bien de quelle façon on passe d’un sac porté épaule à un sac à dos…

Alors voici le sac côté dos en version sac porté épaule : les sangles sont à la même hauteur :

Pour que le sac se transforme en sac à dos, il faut faire coulisser les sangles vers le bas :

Ci-dessous, on voit que la sangle est réduite au minimum et que les boucles de réglage se retrouvent vers le bas :

Une fois sur le dos, il convient d’ajuster les sangles sur soi, grâce aux boucles de réglage :

Les boucles de réglage de 4 cm, je les ai trouvées chez Rascol (5€76 la paire, frais de port inclus). De marque Prym, elles sont je trouve de bonne qualité. J’en ai également trouvé chez Fil 2000 (0,90€ la paire !) mais pas à la bonne dimension hélas… Et puis la qualité était tout de même inférieure…

Voici ce que ça donne porté, en version sac à dos.
A vide :

Porté épaule :

Au passage, vous remarquerez que je porte ce sac avec ma veste/blouson Cardan de Damn Good Caramel (article à venir) réalisée dans le même tissu, c’est trop la classe non ?!

La créatrice conseille de choisir un tissu de poids moyen à lourd. Toile de coton brut ou enduit, gabardine, Cordura, Ripstop, similicuir, wax, jacquard, etc… J’ai pour ma part opté pour un jacquard de laine satiné graphique que j’ai acheté en promo aux coupons de Saint-Pierre (22,80 € les trois mètres au lieu de 30 €). Tissu que j’ai décidé d’associer à une cotonnade de mon stock, le même que pour mon sac Cha cha cha de Sacôtin. Bref, rien ne se perd, tout se transforme !

En situation réelle, voici ce que le sac donne porté. Il est ici très très chargé puisqu’il contient entre autres mon PC portable et mon appareil photo reflex :

Pour info, c’est le trench Ottobre que je porte ici (et que j’adore !) :

Le cahier technique prévoit de renforcer la pièce dos par une couche de ouate. Pour ma part, j’ai préféré entoiler et molletonner toutes les pièces du patron. Ca donne ainsi un meilleur maintien au sac. Et pour la pièce dos, j’ai du coup deux épaisseurs de molleton !

La base du sac est rectangulaire :

Le sac se ferme sur le dessus avec un bouton pression en métal (fixé ici avec ma pince Prym, pour savoir comment faire, c’est par ici !) :

Il est également prévu une ouverture facile sur le dessus avec lien de serrage que je trouve vraiment très sympa :

Perso, j’ai utilisé un stop cordon de mon stock et des embouts en métal qui viennent de la boutonnerie Saint-Denis (0,50€ la pièce) :

Sur le devant du sac, on trouve plusieurs poches que je trouve bien pensées. D’abord, les poches gourdes, qui sont en fait des poches à coulisses élastiquées :

Au centre, une poche plaquée :

et une poche zippée cachée :

Le sac est intégralement doublé (j’ai pris une cotonnade fleurie de mon stock). Ci-dessous, l’intérieur du sac avant de refermer l’ouverture (qui permet de retourner le sac sur l’endroit) :

A l’intérieur du sac, on retrouve une poche zippée et deux poches plaquées dont une assez grande.

Question niveau, ce patron est indiqué 2/3, ce que je confirme car il demande tout de même 1/ du temps 2/ de la minutie & et de la précision 3/ de coudre plusieurs points techniques comme une poche passepoilée zippée, des poches à coulisse élastiquée, une poche zippée cachée, des sangles à surpiquer…

J’ai tout de même rencontré quelques étapes qui m’ont posé question : la première est l’étape où il faut insérer la sangle dans la pièce 13 du patron : mes sangles dépassent de la pièce 13 alors que le schéma ne le prévoit pas…

J’ai donc décidé de recouper l’excédent de sangle qui dépassait et puis l’affaire était réglée :

Pour info, le texte de cette pièce n°13 est à l’envers, ce qui fait que j’ai inversé le haut et le bas… Ne faites donc pas comme moi la même erreur…

Le 2ème point est l’étape 35 où il convient de « pousser la doublure au fond du sac et de marquer le pli du bord supérieur sur le tissu principal (repli de 4 cm vers l’intérieur) ». C’est pourtant clairement écrit mais sur le moment je n’ai pas compris… Là, j’avoue ma bêtise !

Ce qui m’a également gênée c’est que les schémas du livret ne sont pas forcément dans les bonnes dimensions/proportions par rapport à la réalité : par exemple ci-dessous, sur le schéma, la pièce 14 (poche plaquée) est trop basse, la pièce 6 (poche zippée) est trop haute par rapport aux pièces 4 (poches gourdes élastiquées) :

Pour info, ce patron PDF représente 39 pages A4 à imprimer, ce que je trouve conséquent ! C’est pour moi le gros bémol de ce patron : quel gâchis de papier ! Les pièces patron, qui sont pour la plupart de grands rectangles, sont en entier alors qu’elles sont symétriques et qu’elle auraient pu être mises au pli du tissu. Pour moi, la couture d’un sac, c’est comme la couture d’un vêtement : on coupe un 1/2 dos, un 1/2 devant etc. au pli et non la pièce entière sur une simple épaisseur de tissu… Là il y a clairement quelque chose qui m’échappe…

L’autre bémol, ce sont les fournitures. Je n’ai pas trouvé dans mes merceries habituelles des sangles de 3,5 cm ni de zips de 13 cm… Je pense qu’il aurait été plus simple de proposer des fournitures de taille standard avec des sangles de 3 cm ou de 4 cm et des zips de 15 cm…

Perso, j’ai donc opté pour des zips de 20 cm que j’ai recoupés ensuite aux bonnes dimensions. Pour ce qui est de la sangle, j’ai choisi chez Fil 2000 une sangle de 4 cm mais ça m’a joué des tours… Vous allez me dire que 0,5 cm ce n’est rien, que ça n’a aucune incidence… Et bien détrompez-vous !

1/ J’ai dû redessiner la pièce 13 (ajout de 0,5 cm tout autour) qui enrobe l’extrémité de la sangle sinon c’était trop petit.
2/ J’ai décalé mes surpiqûres pour permettre le passage des sangles au dos.
3/ Et là, erreur fatale que je n’ai pas anticipée : j’aurais en effet dû décaler la position des sangles au devant car je peux difficilement glisser ma main dans la poche zippée et la poche plaquée du devant : c’est beaucoup trop étroit !!!

Mis à part ces petits bémols, je suis très contente de mon sac que j’ai donc eu l’occasion de tester tout récemment en situation réelle !