Dans mes patrons Lekala, il me restait encore à coudre cette blouse que je vous présente aujourd’hui :

Il s’agit du modèle n° 4448 de la marque de patrons Lekala Sewing Patterns : une blouse à manches longues resserrées aux poignets par une fente indéchirable et un bracelet de manche. Des plis plats au milieu devant placés sous un empiècement légèrement arrondi viennent donner tout le charme et l’originalité à ce modèle. Le bas de la blouse est resserré par une bande rapportée élastiquée.

Voici le schéma technique :

Chez Lekala, les patrons sont dessinés à nos mesures personnelles, c’est le concept même de cette marque de patron.

L’un des autres points positifs des patrons Lekala c’est qu’on peut cocher la case « valeurs de couture » (1 cm) pour que celles-ci soient incluses au patron, ce qui facilite grandement les choses et fait gagner du temps. Le point négatif des patrons Lekala, ce sont les explications : elles sont en anglais (ou en russe !) et sont succinctes (pas de schémas). Il faut donc avoir l’habitude de coudre et savoir comment s’assemble chaque pièce du patron… Conclusion, comme d’habitude, je n’ai pas lu les explications et j’ai cousu cette blouse comme j’en avais envie !

Pour ce faire, j’ai tout d’abord procédé à quelques modifications, histoire d’obtenir les finitions & assemblages que je souhaitais :

  • J’ai ajouté des marges de couture de 1 cm au niveau de l’encolure devant et dos car je n’avais pas envie de poser un biais à cheval (je déteste cette finition)

  • J’ai créé une parementure pour l’encolure dos

  • J’ai doublé l’empiècement du devant

  • Je n’ai pas fait de fente/goutte au niveau de l’encolure devant

  • J’ai inséré un élastique dans l’ourlet du bas des manches : exit la fente indéchirable et le bracelet de manche.

  • J’ai réduit la hauteur de la bande élastiquée (bas du corsage) pour que celle-ci soit adaptée à mon élastique

Côté tissu, j’ai pris ce que j’avais dans mon stock, à savoir cette batiste de coton acheté au poids chez Toto Tissus (4,38€ les 3m50, une sacrée affaire !) et avec laquelle j’ai cousu récemment ma tunique Orchid de Chalk & Notch :

Plusieurs choses m’ont plu dans ce modèle. Tout d’abord les plis plats au devant :

Je trouvais que mon tissu foncé imprimé ne mettait pas en valeur ces jolis plis. j’ai donc eu l’idée de les surpiquer en place et je le regrette vivement car c’est encore pire… J’ai songé à retirer ces surpiqûres, mais le tissu étant relativement fragile (problème de fils tirés), je me suis dit que ça allait aggraver la chose… Vous connaissez l’expression… le mieux est l’ennemi du bien…

Sur l’envers, voici ce que ça donne :

J’aime bien le décolleté rond et l’empiècement devant, ça change un peu de mes blouses à encolures en V.

J’ai décidé de doubler l’empiècement devant, histoire d’avoir une jolie finition intérieure. J’ai utilisé la technique du burrito qui permet de ne pas avoir à faire de points à la main… Voici en photos les principales étapes.

J’ai tout d’abord cousu la parementure au niveau de l’encolure dos :

J’ai ensuite cousu l’empiècement devant en prenant en sandwich le haut du corsage devant (pas de photo) puis j’ai utilisé la technique du Burrito pour coudre l’encolure devant :

Voici ce que ça donne :

Après, j’ai assemblé le corsage dos au devant par la couture des épaules. Et là, c’est la technique du fourreau que j’ai utilisée : elle permet de cacher les marges de couture des épaules et de la parementure dos ainsi prise en sandwich grâce à l’empiècement devant, qui je le rappelle, est doublé. C’est difficile de montrer ça en photos mais je pense que vous comprenez l’idée…

Voici qu’on obtient sur l’envers :

Les coutures d’épaule sont donc cachées :

Les manches longues sont bouffantes et j’aime bien ce style :

Comme indiqué plus haut, j’ai fait au plus simple, à savoir que j’ai cousu un ourlet de 1,5 cm dans lequel j’ai inséré un élastique de 0,7 cm (20 cm VC incluses (1 cm superposé) pour mes poignets). Pour info, j’ai piqué la coulisse à 1 cm.
 

Le bas du corsage est élastiqué. Lekala propose d’utiliser un fil élastique pour smocker la ceinture, ce que je n’ai pas fait.

Il s’agit d’une bande rapportée dont j’ai modifiée la hauteur pour que celle-ci corresponde à celle de mon élastique de 4 cm, à savoir une hauteur de 11 cm (4 cm + 0,5 aisance + 1 cm valeur de couture = 5,5 X 2 = 11 cm) valeurs de coutures incluses. Longueur élastique : 94 cm assemblé bord à bord

Une fois l’élastique inséré, j’ai effectué 4 lignes de surpiqûres au point zig-zag en étirant l’élastique de part et d’autre du pied de biche. Pour info : largeur : 4 / longueur : 6 / tension 4,6.

En ce qui concerne la méthode, j’ai utilisée celle que Christelle Beneytout explique dans son joli patron de la blouse Bergamote, un modèle qu’on n’a pas beaucoup vu sur la toile alors que c’est un patron absolument charmant !

J’aime bien le rendu / l’effet visuel de ces surpiqûres au point zig-zag.

Après, c’est vrai que ça donne un peu de bouffant au bas de la blouse mais ça ne me gêne pas plus que ça.

Voilà pour cette blouse Lekala !