Ca faisait un moment que je voulais coudre ce modèle, c’est à présent chose faite !

Il s’agit du patron Lekala n°4372 : une robe ajustée sans manches, cintrée à la taille, pour tissus extensibles. Tout le charme du corsage réside dans cette encolure carrée originale avec le petit empiècement au devant. La jupe à pans est de type fourreau avec basques à la taille. Voici le schéma technique :

Comme vous pouvez le constater j’ai modifié le patron, histoire que ça corresonde davantage à mes souhaits. Exit la jupe moulante et la basque ! J’ai en effet eu un peu peur que ça fasse too much avec cette basque… Pour la partie jupe, j’ai préféré faire un patronage maison : une jupe simple et légèrement évasée que j’ai grandement raccourcie pour que ça devienne un top à porter sur un pantalon (ici mon pantalon fétiche de chez Burda (jersey).

La jolie encolure carrée que j’aime vraiment beaucoup :

Autre détail qui a son importance : exit le zip qui est normalement cousu sur le côté : pourquoi poser un zip alors que le tissu conseillé est un jersey et qu’on peut donc enfiler la robe sans problème ? C’est un point qui me pose souvent question. Si vous savez le pourquoi du comment, ça m’intéresse…

Chez Lekala, les patrons sont dessinés à nos mesures personnelles, c’est le concept même de cette marque de patron. J’avais donc entré mes mensurations et le résultat est plutôt concluant, contrairement à ma précédente réalisation… Je précise qu’il s’agit d’un patron pour tissus extensibles, du jersey donc. Le fait qu’il y ait plusieurs découpes au devant et au dos, ça permet d’ajuster au mieux le corsage.

Toutes ces découpes sont notamment extras pour celles qui ont un dos cambré.

Si vous me suivez sur YouTube, vous avez pu voir ma commande de tissus via le site Driessen Stoffen (Pays-Bas). Je vous y présente donc mes achats. Moi qui ne commande quasi jamais en ligne (et encore moins à l’étranger), je suis vraiment contente de ma commande. Le rapport qualité/prix est tout simplement top même au regard des frais élevés de livraison (8,90€). L’envoi a été ultra rapide alors que c’était le tout début de la période de confinement. J’ai acheté 8 coupons et parmi ceux-ci une seule déception : celui que je vous présente aujourd’hui… c’était le moins cher de tous : 2€/m. Le site indique que c’est un jacquard de jersey gris (ce tissu n’est plus en vente/stock). Je vous le dis tout de suite, c’est un jersey de mauvaise qualité et qui, au lavage ne s’est pas arrangé… Du coup, j’ai utilisé l’envers de ce jersey, suite aux suggestions qu’on m’avait faites et c’est une excellente idée !

Sur l’endroit, on voit tous les petits défauts et autres aspérités :

Comme je n’étais pas trop sûre de ce patron et du résultat final, je ne voulais pas prendre de risques, ce qui explique mon choix de tissu. Quand on a doute question patron/style/ajustements, vaut mieux éviter de gâcher un joli tissu, vous en conviendrez… Bon là, il se trouve que le rendu visuel me plait beaucoup mais ce n’était pas gagné d’avance !

C’est donc l’envers du tissu qui est sur l’extérieur et ça le fait, non ?!

Comme vous pouvez le voir, ce sont des coutures d’assemblages réalisées à la surjeteuse.

Côté niveau, je dirais que c’est plutôt intermédiaire. Les instructions de montage sont des plus sommaires, aucune illustration… En plus c’est in English, ce qui créé une difficulté supplémentaire.

La technique qui demande quelques connaissances est la celle du montage d’une robe sans manches. La technique est particulière et non intuitive. Chez Burda, on appelle ça la technique de la cuillère en bois !

Si vous ne connaissez pas la méthode, je vous invite à lire le tuto de Fil Hélène Point Comme qui est hyper explicite. Tout se passe en fait au niveau des épaules, c’est là le secret ! Le tuto vous montrer comment doubler une robe sans manches mais le principe est la même avec des parementures.

Mis à part ce détail technique, il n’y a pas de difficulté majeure en terme d’assemblage. Le tout c’est de savoir dans quel ordre assembler les diverses pièces du du corsage et de la parementure. Je n’ai cousu ni la basque ni la jupe, je ne peux donc pas vous donner mon avis…

Mais… ô bonheur, Mia alias Bouton Perdu a cousu cette robe et vous propose un pas à pas sur son blog pour coudre ce modèle ! C’est fabuleux, n’est-ce-pas ?! Sa version est des plus ravissantes. Je vous laisse aller voir son article de présentation :

Pour les finitions de l’encolure et de l’emmanchure, c’est donc la parementure qui est proposée. Je n’ai pas forcément suivi le tuto de Bouton perdu, j’ai fait à ma sauce mais le résultat est au final le même me semble-t-il…

Côté devant :

Côté dos (la parementure dos aurait dû être au pli…) :

Pour maintenir la parementure sur l’intérieur, je l’ai cousue dans le sillon de la couture :

Le petit empiècement au devant se coud très facilement car il est en fait pris en sandwich entre les découpes du corsage et la parementure :

Voici le résultat final sur l’endroit :

Sur l’envers :

Pour le bas du top, j’ai réalisé un ourlet étroit à la recouvreuse :

Je porte ce top ceinturé à la taille, je préfère nettement :

Voilà pour ce top Lekala, j’attends maintenant l’occasion qui me permettra de le porter…