Quand Vanessa Pouzet a sorti sa jupe longue Bohème, j’ai tout de suite su que ce patron était pour moi !

Voici la description prise du site : « Jupe maxi portefeuille au tombé parfait !!! Que vous cherchiez une tenue pour une grande occasion, ou une jupe longue pour tous les jours, ce modèle vous révèlera. Sa coupe plus courte devant, la rend facile à vivre. On ne s’emmêle pas les pieds dans le tissu, nul besoin de la soulever pour gravir un escalier !!! Le volume maitrisé se découvre dans vos mouvements. Oubliez la jupe longue rigide qui vous fait ressembler à un abat-jour. Jouez avec les différentes matières au gré des saisons.
Aucun problème pour les différentes statures, des explications pour adapter la longueur sont sur le patron. Une jupe longue doit toujours être adaptée pour tomber juste où il faut. »

Voici le schéma technique :

Il s’agit d’un patron PDF que j’ai acheté à sa sortie. J’ai donc pu profiter de prix de lancement de 5,87€ au lieu de 6,90 €. Un tout petit prix donc ! Les feuilles de la planche patron s’assemblent bord à bord, pas de découpe à faire donc (pour info 30 pages à imprimer). Vanessa Pouzet a même prévu un petit encadré à coller si toutefois on avait un souci de lisibilité à certains endroits. C’est la première fois que je vois ça et je trouve ça vraiment bien pensé !

Côté pièces, il n’y en a que 3 : le volant, la ceinture et la jupe. Pour info, la ceinture ne fait pas partie des pièces à découper, à nous de la dessiner. Les marges de couture et d’ourlet sont incluses et elles sont de 1 cm.

Le patron est proposé du 32 au 48. Au regard de l’ampleur de la jupe et du fait que l’on puisse ajuster la taille de part la ceinture à nouer, j’ai décidé de coudre la taille 36. Sauf que… Au découpage de la planche patron, je me suis trompée et j’ai coupé la taille 34 ! Bon, au final, elle me va, ouf ! Heureusement que c’est une jupe portefeuille !

Autre précision qui a son importance, il est indiqué ceci : « la jupe cousue mesure 112 cm au plus long (dos) et se porte à la taille. Vérifiez sur vous au mètre ruban, avant le montage du volant ! ». Ce que j’ai fait. J’ai donc retiré 10 cm au plus long du dos puis redessiner la courbe. La longueur de la jupe est ainsi ajustée comme je le souhaitais.

Côté tissus, plusieurs possibilités selon le rendu souhaité. Perso, je voulais une jupe fluide, j’ai donc opté pour une viscose fine de chez Stop Tissus, la même que celle que j’ai utilisée pour coudre ma robe longue Burda.

Pour rappel, j’ai acheté 8,5 m de ce tissu au prix imbattable de 2€ le mètre… Pour cette jupe, il faut compter entre 2m80 et 3m35 de tissu en 140 cm de laize.

Le niveau annoncé est 1/3 avec l’indication sur le site « accessible aux débutants. Rapide à coudre ». Sur le livret, il est indiqué « débutant motivé ». Moi je dirais plutôt trèèèèèès motivé car la gestion de la ceinture et celle du volant qui est coupé en escargot sont pour moi deux éléments qui demandent tout de même attention et minutie…

Les explications sont claires et suffisamment illustrées (enfin pour moi !). Pour la finition du volant, il est proposé soit un rouloté pour celles qui disposent d’une surjeteuse soit un double rentré de 0,5 cm et là chapeau aux débutants motivés s’ils ont choisi cette méthode (surtout si vous avez opté pour un tissu de type viscose). En effet, le volant étant en courbe, il est alors difficile de faire un ourlet net !!! Il y a une 3ème méthode, celle que j’ai faite (mais nécessite néanmoins une surjeteuse) : le rendu est certes moins esthétique qu’un double rentré mais c’est tellement plus facile, rapide et efficace !

Il s’agit tout simplement d’un ourlet simple surjeté. Pour ce faire, il suffit de : 1/ Surjeter le bord extérieur du volant, 2/ Préformer au fer l’ourlet de 1 cm, 3/ Piquer sur l’endroit à 0,7 cm du bord. Voici ce que ça donne sur l’envers :

Une fois cette finition effectuée, arrive l’étape où il faut assembler le volant à la jupe. Pour info, le volant est de dimension identique quelque soit la taille qui je le rappelle va du 32 au 48… Pas de gradation donc. Résultat, le volant se positionnera plus ou moins haut sur le devant de la jupe.
Dans le livret, il est indiqué de commencer par assembler au niveau du milieu dos mais il n’y a ensuite pas de cran/repère pour savoir où se positionne le haut du volant… ce que je trouve assez étrange. Via le compte instagram de Cécile alias ccil_defaufile qui a réalisé une très jolie version de Bohème de couleur bleue, Vanessa Pouzet lui aurait répondu que comme la longueur de la jupe est adaptée à chacun, il n’est donc pas possible de positionner un cran. Perso, je trouve la réponse un peu légère car quid de celles qui ne modifient pas le patron ? Faut bien un cran/repère qui fasse référence, non ?!

Toujours est-il que je vous recommande d’épingler d’abord la première moitié du volant et de voir où se positionne exactement le volant sur le 1er pan de la jupe. Ce repère vous permettra de positionner l’autre moitié du volant exactement au même endroit sur le 2ème pan de la jupe. Je vous dis ça car le volant étant coupé dans le biais, il se déforme/s’étire énormément. Perso, même en prenant toutes les précautions, j’ai réussi à avoir un décalage de 15 cm entre les deux pans, c’est vous dire !

Voici ce que ça donne, endroit/envers :
 
Dernière étape : la ceinture. Je vous conseille vivement d’entoiler au moins la partie qui couvre la jupe, histoire de renforcer cette partie. Perso, j’ai tout entoilé, mon tissu étant fin et fluide.
Côté technique, j’ai préféré assembler la ceinture à la jupe selon une autre méthode, celle d’Elsa alias Urban Fairy. C’est une technique que j’aime beaucoup ! Elsa nous montre en vidéo comment coudre le bracelet de manche de la blouse Antigone, le principe étant le même que pour coudre une ceinture à nouer.
Endroit/envers :
J’ai positionné la ceinture de façon symétrique, donc de part et d’autre du milieu dos. Je n’ai pas vu de cran/repère de positionnement de la ceinture sur la jupe. Attention donc… Les instructions de montage indique en revanche ceci : « Variante : vous pouvez coudre la ceinture décentrée sur un côté si vous voulez un nœud équilibré sur un seul côté. » Ce que je regrette de ne pas avoir fait car du coup car quand je noue la ceinture sur le côté, l’un des deux pans est vraiment plus court que l’autre… et c’est dommage car on n’a ainsi pas de joli nœud…
Une boutonnière permet le passage de la ceinture. Je vous conseille d’entoiler fortement cette partie, car qui dit boutonnière dit fente ! Et vu la longueur de la boutonnière, il ne restera que peu d’espace entre le bord supérieur de la ceinture et la boutonnière…
Pour positionner cette boutonnière, le livret prévoit deux méthodes dont l’une est de procéder à un essayage et de placer la fente/boutonnière à l’emplacement souhaité, ce que j’ai fait. La couture permet de faire du sur-mesure, ce serait donc dommage de s’en priver !
Cette jupe est dansante, on peut lever la jambe aisément, monter les escaliers sans être gênée ! Au vent, elle peut même devenir virevoltante !
Ma jupe étant réalisée dans un tissu relativement fin et légèrement transparent, je la porte avec une sous-jupe/jupon : c’est le patron Madinina de ODV patrons que je vous présenterai tout bientôt !
Voilà pour cette jupe Bohème !