Hello ! Il est l’heure de vous parler de ma dernière cousette Burda !

IMG_5973

IMG_6000IMG_5980

Endroit :

IMG_5572

Envers :

IMG_5589

Je ne déroge pas à la règle : je continue de coudre une réalisation Burda tous les mois ! Alors j’avoue, j’ai un peu de retard sur la publication mais cette cousette a bel et bien été réalisée en avril. J’ai donc jeté mon dévolu sur le dernier magazine, celui d’avril 2022 justement et plus particulièrement le modèle n°112/113 appelé Carmen par Burda.

Il s’agit d’un top ou d’une robe estivale aux épaules dénudées et aux manches longues élastiquées.

98

Voici le schéma technique :

7

J’ai donc choisi de coudre le modèle n°112 (donc la robe) mais je n’ai en revanche pas cousu le volant du bas de la robe. Du coup j’obtiens une blouse que je ceinture à la taille et je préfère nettement.

IMG_5970

C’est un patron simple et rapide à coudre puisqu’il n’est composé que de trois pièces : le devant, le dos et les manches.

Si vous débutez la couture, voilà une petite blouse tout à fait accessible pour un rendu visuel fort satisfaisant (enfin… si vous aimez ce style !) Ce modèle est présenté en workshop à la fin du magazine. Vous retrouverez ainsi la marche à suivre avec des schémas et des instructions pour coudre ce patron en toute sérénité.

Côté tissus, il est indiqué qu’il ne faut coudre ce modèle que dans du tissu extensible comme du jersey. Vu l’aisance de ce patron, je vous le dis tout de suite puisque c’est ce que j’ai fait : on peut aussi le coudre dans du chaîne & trame de poids léger comme je l’ai fait ici avec une viscose de mon stock. Ne prenez par contre pas un tissu épais au risque de vous retrouvez avec une robe de type montgolfière…

IMG_6082

Comme je n’étais à la base pas très sûre du rendu final et que je ne voulais pas gaspiller du tissu pour rien, j’ai donc choisi cette viscose de mon stock que ne me plait que très moyennement. Si vous vous en souvenez bien, c’est celle que j’avais achetée 1,80€/m (car au poids et à -30%) chez Toto Tissus (Paris-Réaumur) et sur laquelle figurent des têtes de mort…

img_6935

Pour mémoire, avec mes 6m40 achetés (ça y’est, il n’en reste plus du tout !), voici ce que j’ai réussi à coudre avec cette viscose qui est somme toute de bonne qualité :

Un ensemble d’intérieur coordonné : Pantalon Saïki d’Ivanne Soufflet / Top Tulle de Love and Jam

img_1688img_1619img_9221

Une blouse Burda n°112 (08/2019) :

img_6994

Ce modèle est proposé de la taille 36 à 44 et comme d’habitude chez Burda j’ai cousu la taille 36. Je vous le dis tout de suite ça taille graaaaaaaaaaaaaaaand ! La coupe est hypra ample/loose. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai voulu cintrer la taille car c’était sinon c’était informe… D’ailleurs, Burda ne montre ce modèle que ceinturé à la taille ou rentré dans le pantalon…

IMG_6016IMG_6019

D’ailleurs, comme vous pouvez le voir sur les photos, ça blouse beaucoup…

IMG_6076IMG_5993

Côté difficulté, Burda annonce un niveau 2/4. Le seul point qui demande de l’attention ce sont les coulisses élastiquées mais ça se fait tout de même très aisément. Ce sont des parementures/ourlets à même. Une fois le pli pressé au fer, le tout c’est de faire une jolie surpiqûre régulière avant d’insérer l’élastique, que ce soit au niveau de l’encolure ou au niveau du bas des manches.

Perso, j’ai ajouté des marges de couture de 1 cm partout (au lieu des 1,5 cm préconisés par Burda). Côté finitions de l’encolure, j’ai préféré faire un simple rentré plutôt que de laisser le bord simplement surfilé. J’ai par ailleurs inséré un élastique de 3,5 cm de large au lieu des 4 cm indiqués par Burda puisque ma coulisse une fois surpiquée ne mesurait plus que 3,9 cm. C’est un détail mais je tenais quand même à le souligner.

IMG_5580IMG_6014

IMG_5581IMG_6011

Sur l’envers, voici ce que ça donne :

IMG_5585IMG_5596IMG_5586

Côté élastique, Burda propose une longueur d’élastique pour chaque taille. J’ai suivi les recommandations soit 96 cm pour la taille 36 auxquels j’ai ajouté 2 cm (valeurs de coutures). Comme toujours, je vous recommande de faire un test sur vous avant de fixer définitivement l’élastique. Autre conseil : ne prenez pas un élastique trop rigide, choisissez plutôt un élastique crocheté/tricoté car :
1/ il est souple et donc confortable
2/ quand on l’étire, il ne se déforme pas
3/ on peut le découper : ce qui m’a permis d’avoir au final un élastique de 3,5 cm de large au lieu de 4 cm. Pour en savoir plus sur les élastiques, je vous invite à lire l’article d’Etoffe Malicieuse que je trouve hyper clair.

IMG_6181IMG_6031IMG_6035

Idem pour le bas des manches qui est lui aussi élastiqué : j’ai fait un double rentré puis inséré ensuite un élastique de 1 cm de large. Pour info, côté longueur, j’ai choisi 17 cm pour mes poignets (valeurs de coutures incluses).

IMG_6026IMG_5577IMG_6060IMG_5592IMG_6029

Côté ourlet, j’ai fait un double rentré de 1 cm :

IMG_5579IMG_6078

En ce qui concerne les coutures d’assemblage, j’ai piqué puis surjeté les bords ensemble (tout ce qu’il y a de plus classique…) :

IMG_5599IMG_5598

Pour donner une coupe un peu plus seyante à cette blouse, j’ai cintré la taille en cousant sur l’envers et au point zig-zag un élastique d’1 cm. Sur le patronage, il y a des crans qui indiquent où se situe le tour de taille, j’en ai donc tenu compte. Voici ce que ça donne sur l’endroit : un effet smocké.

IMG_5578IMG_6018

Sur l’envers :

IMG_5590

L’élastique est donc apparent sur l’envers. Si celui-ci vous gêne, vous pouvez créer une coulisse comme ce que j’avais fait pour cette cousette Burda.

IMG_5588

Pour distinguer le devant du dos (car on peut vite confondre les deux…), j’ai cousu à la main une petite étiquette :

IMG_5584

Voilà pour ce petit haut estival qui appelle vivement le soleil et la chaleur !

IMG_5967IMG_6002IMG_6033IMG_5576

113