L’été n’est pas fini, la preuve avec ce top aux épaules dénudées !

Voici la description de ce patron, reprise du site : « Le top Pitaya est un des must-have de cette saison estivale. Ce top décolleté Bardot, avec détail manches nouées, dénude les épaules et apporte à la silhouette une féminité certaine qui capte l’attention. Vous ne passerez pas inaperçue ! A la fois romantique, féminin et bohème, on l’adore l’allure sixties qu’il nous donne. »

Voici le schéma technique :

Et les photos du top porté :

Ce patron fait partie d’une box couture. ici, c’est la box d’été 2019 de chez Craftine Box. Je vous laisse découvrir le concept/principe ici. Pour tout vous dire, c’est une amie très chère qui m’a offert, à l’occasion de mon anniversaire en juin dernier, trois box couture de chez Craftine. J’ai reçu les deux premières et je viens de recevoir tout récemment la dernière box, à savoir la box de rentrée dont j’aime vraiment beaucoup le contenu !

Voici ce que la box contient :

Deux patrons de couture sont proposés : le combi-short Kiwi et le top Pitaya. Sachez que le patron se vend aussi séparément. Il est alors au prix de 8€ (PDF).

J’étais ravie de voir que ma box contenait le patron papier !

Perso, je préfère les planches papier plutôt que les PDF. Pour info, cette option papier coûte 3.50 € en plus. Les instructions de montage ainsi que les patrons PDF sont disponibles via le lien de téléchargement qui se trouve sur le flyer glissé dans la box, ce que je confirme. C’est donc bien de pouvoir disposer et du format papier et des fichiers PDF. Par contre petit bémol pour la planche papier : les pièces se superposent ! Heureusement les deux patrons sont dissociés, ce qui fait que j’ai pu couper mon top Pitaya sans problème. Il se trouve que le patron de la combi-short ne m’intéressait pas, j’ai donc directement coupé les pièces du patron du top Pitaya (et oui, je fais partie de celles qui découpent directement les planches papier !).

Le patronage est hyper simple : 4 pièces à découper dont les parementures/enformes. Le devant & le dos sont identiques. Idem pour les manches.

Question prix, voici ce que ça coûte :

Les marges de couture sont incluses (1 cm et 1,4 cm selon les endroits) et ça c’est fort appréciable.

Les patrons sont disponibles de la taille 34 à 48. Il n’y a pas de tableau des mesures finies du vêtement mais vu l’ampleur de ce top, je n’ai pas hésité, j’ai cousu directement la taille 34, soit une taille en dessous de ma taille habituelle. Résultat, il y a de l’aisance c’est sûr mais je trouve ce top malgré tout très seyant car il met très joliment en évidence les épaules ! Autre précision, j’ai allongé le top de 7 cm et j’ai bien fait car je crois que je l’aurais sinon trouvé un peu court à mon goût.

De l’aisance il y en a beaucoup mais ça me plait très bien comme ça.

Le tissu que j’ai choisi pour ce top n’est pas celui proposé par la box qui est une cotonnade dont l’imprimé n’est pas ma tasse de thé. C’est aussi ça les box surprises, on ne connait à l’avance ni les patrons, ni les tissus !

Voici la popeline « tutti frutti » proposée dans la box. Je l’ai lavée : à repasser c’est une misère…

Le tissu que j’ai choisi et donc acheté ne fait pas non plus du tout partie ni de mon style, ni de mes couleurs… Mais que m’arrive-t-il ??? Si vous avez lu l’article que j’ai rédigé pour la chemise homme cousue récemment pour mon mari, alors vous savez le pourquoi du comment…

Une chemise aux couleurs des tropiques, de Hawaï, ça change du noir et de mon style en général, me direz-vous ! Il en va de même pour mon mari : cet imprimé ne fait également pas du tout partie de ses goûts… Alors pourquoi ai-je cousu ce tissu à la couleur et aux motifs improbables, me direz-vous ?! Et bien tout simplement parce que cette chemise sera portée lors de nos prochaines vacances en Tunisie : dans le club où nous allons, il y a quasi chaque soir des soirées à thèmes avec des codes couleurs pour les tenues vestimentaires. Et nous, et bien on aime bien jouer le jeu ! Cette tenue estivale correspondra donc au thème nature/aventure. On risque juste d’être un peu ridicules si on arrive habillés tous les deux avec le même tissu ! Bref, je vous raconterai ça avec photos à l’appui !

Le tissu que j’ai choisi est donc une cotonnade que j’ai achetée au poids chez Toto tissus : 15€ le kilo. Moi j’en ai eu pour 10,20€ les 680g, ce qui correspond à 4m (2 coupons de 2m). Autant vous dire que j’ai fait une sacrée affaire car le tissu au mètre était affiché à 6,90€ ou 8,90€ je ne sais plus… C’était la première fois que j’achetais au poids, j’en suis vraiment contente !

Ce top Pitaya m’a tout de suite plu ! Je n’ai donc pas attendu longtemps avant de coudre ce patron !

Les épaules sont joliment dénudées grâce à une coulisse élastiquée :

Les manches sont finies par des liens à nouer :

Un patron simple et rapide à coudre pour résultat qui répond totalement à ce que j’envisageais. Je suis donc ravie de ce patron.

Voici ce que ça donne sur l’envers :

En guise d’ourlet, il s’agit d’une double rentré de 0,5 cm :

Autre point qui a son importance qui m’a également énormément séduite : le cahier technique ! Les explications sont très claires et très bien illustrées (photos). Le graphisme est parfait, la mise en page des plus soignées. J’ai particulièrement aimé le clin d’œil fait à la modéliste avec des petits dessins. Bref je suis conquise.

Le haut de ce top est donc élastiqué. Le montage est simple puisqu’il s’agit d’une parementure/enforme dans laquelle on insère un élastique fourni dans la box (élastique de qualité soit dit au passage). La longueur de l’élastique est indiqué dans le cahier technique pour chaque taille. J’apprécie cette information !

Voici la parementure/enforme cousue avant d’insérer l’élastique. La marge de couture inférieure de la parementure est pressée au fer puis surpiquée, ça donne une jolie finition :

Une vue sur l’intérieur, au niveau de l’emmanchure :

Une fois l’élastique inséré, voici ce que ça donne sur l’envers :

J’ai bien aimé la finition proposée pour la couture des manches à nouer : les valeurs de couture sont de 1,4 cm (j’ai fait 1,5 cm !) et il convient de faire un double rentré de 0,7 cm.

Idem pour les ourlets :

La difficulté se situe au niveau des extrémités des liens car c’est très étroit. perso, j’ai préféré replier le bout en le fixant à la main.

J’ai essayé ce top avec un lien à nouer pour cintrer un peu la taille et j’aime bien aussi !

La box contenait également une toile de coton épaisse de couleur beige pour réaliser un sac de plage mais j’ai préféré coudre dans ce tissu deux pochons qui me serviront pour y mettre dans ma valise des chaussures ! Les liens fluos sont en fait des lacets de baskets ! Rien ne se perd…

Edit du 15 septembre : voici notre duo en situation réelle ! Les deux font la paire, comme on dit ! Au final, il n’y aura pas eu de soirée avec le thème nature/aventure, dommage… Mais bon on a quand-même porté plusieurs fois ces tenues pendant ces quinze jours de vacances !