A mon sens, la blouse Carme de Pauline-Alice devrait faire partie de toutes les bonnes patronthèques, tellement je trouve ce patron formidable !

Voici la description de ce patron : « la blouse Carme est parfaite pour un style décontracté et féminin à la fois, idéale portée avec un pantalon ou une jupe.
Elle possède un col mao, un empiècement à plis plats, une parementure à boutons et des longues manches froncées délicatement aux poignets.
Les pattes de boutonnage à hauteur des coudes permettent de retrousser les manches pour un look casual et pratique. »

Voici le schéma technique :

Comme indiqué plus haut, cette blouse, est à mon avis, un indispensable à avoir dans sa garde-robe. J’aime sa coupe et tous ses détails ! C’est ici ma 3ème version de ce patron (1ère version2ème version).

J’avais acheté ce patron au format PDF au prix de 8€, dès sa sortie en 2014. Les valeurs de couture (1,5 cm) sont comprises dans le patron. Perso, je préfère des valeurs de couture de 1 cm mais elles sont incluses, c’est déjà très bien !

Le niveau de ce patron est 2/3. Le livret d’instruction est suffisamment clair pour moi mais je me mets à la place de couturières qui n’auraient jamais cousu de patte de boutonnage, de fente indéchirable, de col et autres détails techniques : là, il faut bien l’avouer, les explications sont un peu justes et manquent d’illustrations. Heureusement, Pauline-Alice a mis en ligne un sew-along pour coudre cette blouse. Vous trouverez ainsi toute une série de vidéos sur youtube et y’a pas à dire ça facilite grandement la compréhension de certaines étapes couture !

En ce qui concerne la taille, le patron est proposé de la taille 34 à 44. J’ai à nouveau choisi de coudre la blouse en taille 38, c’est donc une taille au-dessus de la mienne d’après le tableau des tailles (tour de poitrine). C’est donc un peu plus large, mais cette aisance me plait ainsi. J’ai en revanche allongé ma tunique de 11 cm pour qu’elle soit un peu plus longue (pour ce faire, j’ai juste prolongé les lignes latérales contrairement à ma précédente version où j’avais un peu élargi les côtés).
Je la porte ainsi comme une tunique, ceinturée ou non :

Autre modification : je n’ai pas cousu l’empiècement/plastron à plis plats. Pour ce faire, j’ai tout simplement tracer les valeurs de couture puis positionner la pièce empiècement sur la pièce corsage devant, scotché le tout et le tour était joué !

Pour ce qui est du tissu, j’ai choisi de coudre cette blouse dans la cotonnade Terrazzo Night d’Atelier Brunette que j’avais achetée en promotion en mai dernier (1m40 = 17,64€ au lieu de 22,40€) et que je suis allée récupérer dans la boutique Anna Ka Bazaar (qui va d’ailleurs bientôt fermer) :

Une fois arrivée à la maison, je me suis rendue compte que j’avais 10 cm de plus que prévu, c’était donc une belle surprise !

Regardons à présent de plus près tous les détails charmants qui composent cette blouse…

Le col Mao qu’on peut fermer totalement mais je préfère tout de même porter cette tunique ouverte au devant :

La patte de boutonnage finie en capucin :

Sur l’envers, voici ce que ça donne :

J’ai cousu des boutons qui viennent de chez Tissus reine :

J’aime également beaucoup la forme liquette / arrondie du bas de la blouse :

Pour l’ourlet du bas, j’ai fait est un simple ourlet surjeté :

Les manches sont longues et finies par une fente indéchirable et un poignet de manche.

Pour info, j’ai allongé les manches de 3 cm (faut croire que j’ai des bras un peu plus longs que la moyenne…).

Les manches peuvent se retrousser, elles sont alors tenues pas une patte de boutonnage. C’est un détail que je trouve des plus charmants !

La patte de boutonnage vue sur l’intérieur de la manche :

J’ai cousu la blouse simplement : coutures d’assemblage surjetées plutôt que couture anglaises et ça me convient tout à fait comme ça.
Voici ce que ça donne sur l’envers :

Voilà pour cette tunique/blouse Carme. A bientôt pour la suite !