J’étais, il y a quelques temps, dans ma période accessoires… Au final ça m’arrive assez souvent ! Vous aussi, ça vous arrive d’avoir une envie soudaine de coudre des accessoires ?

En fait, c’est une fois que j’ai eu fini de coudre mon sac Samba de Sacôtin, que j’ai eu l’irrépressible envie d’utiliser et donc de coudre les chutes de mes deux tissus, à savoir de la toile à sac nylon noire de chez la Mercerie des Créateurs et un joli coton enduit de chez Papa pique & Maman coud…

Et voici tout ce que j’ai réussi à coudre dans mes chutes de tissus :

Commençons d’abord avec l’étui à lunettes Mirettes : un patron gratuit, généreusement offert par Sacôtin !

J’en ai cousu deux :

Pour le premier, j’ai suivi les instructions et les dimensions de l’étui :

En ce qui concerne la finition finale de la doublure et du tissu principal, j’étais moyennement satisfaite. J’ai alors posé la question à Véro/Sacôtin qui m’a répondu ceci : « C’est possible de le finir de la façon habituelle, mais personnellement pour le Mirettes, je préfère cette solution-là parce que la doublure et l’extérieur restent ainsi mieux tendus ensembles, c’est moins pénible à retourner et vue la forme longue de l’étui, le zigzag ne se voit pas. »

Voici de plus près le fermoir à cliquet. Il mesure ici 8,5 cm et j’en ai acheté plusieurs chez Créatissus.

Sachez que poser un fermoir à cliquet est beaucoup plus facile à installer qu’on ne le pense, il faut juste être précis car tout est une question de millimètre. Sacôtin vous propose même un tuto très explicite pour installer ce fermoir :

Pour le second, j’ai voulu faire une pochette plus grande. J’ai donc adapter les mesures et j’ai posé un fermoir à cliquet de 15 cm (acheté dans une mercerie à Paris) :

Je trouve ces petites pochettes vraiment extras et pratiques, je vais en coudre d’autres, c’est certain ! Et puis ça peut être une excellente idée de cadeaux à offrir !

J’ai ensuite cousu des petites trousses zippées toutes simples et sans patron. Tout d’abord une pochette plate non doublé mais avec une languette :

Pour la seconde : j’ai choisi de coudre une trousse rectangulaire zippée avec là aussi une petite languette.

J’ai choisi de doubler cette pochette.

Enfin, dernier accessoire cousu : la pochette Cachôtin : un patron également gratuit, offert par Sacôtin !

« Cachôtin est une pochette sophistiquée qui se coud rapidement et facilement. La pochette se porte en glissant la main sous la lanière centrale. Optionnel : grâce à sa dragonne et sa bandoulière amovibles vous pourrez également porter Cachôtin au poignet ou à l’épaule. »

Comme vous pouvez le voir, j’ai choisi d’ajouter une bandoulière amovible. J’ai pour ce faire pris un cordon de mon stock et j’ai caché les embouts avec une petite breloque trouvée chez Fil 2000 :

On peut aussi, si on le souhaite, ajouter une anse de sac de type chaîne :

Je l’ai achetée chez Créatissus, en même temps que mes fermoirs à cliquet :

La pochette Cachôtin est une pochette doublée toute simple à réaliser car il n’y a pas de poches à coudre.

La pochette se ferme au devant grâce à un fermoir magnétique :

Si nous ne savez pas comment poser un fermoir magnétique, Sacôtin a également pensé à vous en rédigeant un tuto bien détaillé :

L’idée de porter cette pochette à la main, grâce à la lanière centrale est, je trouve, des plus astucieuses !

Bref, je suis conquise par cette petite pochette !

Voilà pour mes petits accessoires qui ont finalement trouvé leur utilité quand je suis partie récemment en vacances !