Je vous présente aujourd’hui, sans trop de conviction, une chemise Lekala…

Et oui, je peux d’ores et déjà vous dire que je ne suis pas réellement satisfaite du résultat obtenu, je vais vous expliquer le pourquoi du comment un peu plus bas…

Pour celles qui ne connaissent pas cette marque, sachez qu’il s’agit de patrons de couture sur mesure pour hommes, femmes, enfants et accessoires que l’on télécharge en ligne sur le site Lekala Sewing Patterns. Les patrons sont assez variés, dans des styles différents et sont surtout peu couteux : il faut compter env. 3,14 € / patron, marges de coutures comprises (les marges de couture sont en supplément mais vu le prix je ne m’en prive pas). Le point négatif de cette marque c’est que les explications (en anglais) pour réaliser le patron sont des plus succinctes. Il faut donc avoir l’habitude de coudre et savoir comment s’assemble chaque pièce du patron… Pour en savoir plus et pour voir tout ce qu’est j’ai cousu grâce à cette marque, c’est par ici !

Voici l’illustration proposée par Lekala, laquelle je trouve, rend vraiment bien : une blouse asymétrique fermée au devant par des boutons et un lien à nouer pour faire blouser la chemise. Autre détail : un joli décolleté en v et des manches courtes finies par un revers :

Il s’agit donc du patron Lekala n°4651 dont voici le schéma technique :

J’ai donc réalisé cette blouse telle qu’elle était prévue par le patron et à l’essayage le constat était clair : elle ne me plaisait pas du tout pour plusieurs raisons :
1/ les manches sont trop longues et trop larges alors que sur le dessin elles sont bien plus courtes
2/ le lien à nouer est, je trouve, également bien trop long, bien trop large et il ne fait pas blouser la chemise de façon élégante comme sur le dessin.
Voici les photos prises avant modifications :

Il est fort probable que le tissu que j’ai choisi ne soit pas approprié pour cette chemise. J’ai en effet choisi une cotonnade pas assez souple que j’avais trouvé chez Dreyfus au marché Saint-Pierre à un prix vraiment attractif (4,90 €/mètre). Je suis d’ailleurs absolument fan de cet imprimé cachemire !

J’aurais clairement dû utiliser un tissu beaucoup plus fluide comme la viscose ou le mousseline… C’est d’ailleurs ce qu’a fait Genaelle et sa version est absolument exquise ! Le rendu n’est pas du tout le même ! Comme quoi, c’est le tissu qui fait tout !

Bref… ce lien à nouer ne me plaisant pas du tout, je l’ai donc retiré et ça donne ça :

Comme ça ne me plaisait toujours pas vraiment, je me suis dit que ça pouvait être pas mal de cintrer la taille avec mon lien à nouer. Clairement il est toujours trop large et trop long mais ça donne une idée…

Je n’ai pas encore modifié les manches mais il est fort probable que je les retravaille et raccourcisse bientôt, histoire de moderniser tout ça…

Elles sont finies par un revers de manche rapporté, lequel ne se voit pas trop avec mon imprimé :

La blouse se ferme au devant par une série de boutons. Pour ma part j’ai opté pour des pressions Prym, c’est tellement plus rapide à poser !

Vous remarquerez au passage que le décolleté est assez profond donc port d’un débardeur en dessous obligatoire !

Revenons à présent sur les détails techniques de cette chemise. Les pans du devant sont finis par des parementures : une parementure rapportée d’un côté, une parementure à-même de l’autre. Côté explications LEKALA, les différentes étapes sont expliquées mais restent succinctes. Attention donc : débutantes, évitez ce patron ! Voici quelques photos pour vous donner une idée de ces fameuses parementures :

Le bas de la chemise est donc joliment fini par un angle :

Voici une vue sur les parementures côté épaules (droites & gauches) : vous remarquerez que la finition n’est pas la même.

Parlons ensuite du fameux lien à nouer. Je l’ai posé comme ce que j’avais fait pour ma tunique Antigone. C’est d’ailleurs hyper bien expliqué en vidéo par Elsa, alias Urban fairy !

  

Voilà pour cette chemise qui demande encore quelques ajustements et modifications. A suivre donc !