Après le t-shirt, voici la robe !

IMG_3871

IMG_20230215_180154IMG_3853IMG_20230215_180321

Pour mémoire, voici ma version précédente du patron Orage :

IMG_1436IMG_1455IMG_1457

Pour rappel, j’ai profité des 15% de réduction à l’occasion des 10 ans de la marque Deer and Doe, soit 10,40 € le patron PDF (en temps ordinaire c’est 12 € le patron, 14 € si vous achetez l’intégralité de la gamme de tailles : 34-48 + 46-60).

Voici la description faite par Deer and doe : « Robe, haut et jupe fluides en jersey. Version A robe manches longues, col montant et ouverture poitrine, version B encolure carrée et manches ¾, version C crop top manches courtes, version D jupe ourlet incurvé. »

Voici le schéma technique :

or1

Ce patron est proposé exclusivement au format PDF (A4/US letter et A0). Ça représente au total 41 pages à imprimer pour le format A4 (3 fichiers distincts) ou bien 2 planches AO. On peut choisir de n’imprimer que sa taille (système de calques), ce que j’apprécie grandement. Les marges de couture sont comprises et elles sont de 1 cm (perso, j’aurais préféré 0,7 cm).

Comme vous pouvez le constater, j’ai cousu la version A et comme pour ma version sous-pull, j’ai supprimé la découpe/ouverture poitrine.

IMG_2692IMG_20230215_180307IMG_2696

La longueur de la jupe me plait bien telle quelle. Ça descend bien plus que les genoux et je trouve également assez joli le fait que la jupe soit asymétrique. A voir toutefois si je ne la raccourcirais pas peut-être un petit peu. On verra bien…

IMG_20230215_180212

Ce patron est proposé en deux gammes de tailles : du 34 au 48 et du 46 au 60. Voici le tableau des tailles ainsi que le tableau avec les  mesures du vêtement fini pour les tailles allant du 34 au 48. Vous remarquerez qu’il y a une aisance négative, attention donc au choix du tissu…

or

Comme pour ma première version, j’ai choisi de coudre la taille 36. Les manches étant un peu larges, ça me permet ainsi de pouvoir porter en dessous un t-shirt à manches longues ou un damart comme c’est le cas ici.

IMG_3880IMG_3843

Côté tissu, Deer and Doe préconise d’utiliser un jersey qui soit suffisamment extensible (au moins 60% d’élasticité) ce qui n’est pas tout à fait le cas avec ce tissu. J’ai en effet décidé de coudre ma version dans un jersey punta di milano noir plutôt épais, lourd et de belle tenue. C’est un tissu qui est donc extensible mais ferme. Je l’ai acheté sur le site Tissus de Rêve au prix de 6,90€/m au lieu de 23,02€/m soit 70% de réduction. Une sacrée belle affaire vous en conviendrez ! Le taux d’élasticité indiqué est de 40%, soit bien en deçà de ce que conseille Deer and Doe.

34

Verdict, c’est un peu gainant avec ce jersey mais ça passe !

IMG_3831IMG_3864

Pour ma prochaine version, sait-on jamais… Il faudrait que je fasse un ajustement de stature car la ligne de taille est un peu trop haute par rapport à ma ligne de taille naturelle. Du fait du port de la ceinture, ça ne se voit donc pas sur les photos mais le constat est bien là (et c’est d’ailleurs un problème récurrent que j’ai avec les patrons Deer and Doe).

IMG_3835

Ce jersey ayant une certaine tenue, le col montant se tient par conséquent bien (contrairement à ma version en résille…)

IMG_3883IMG_2694IMG_3889

Le niveau indiqué pour coudre ce patron est 3/5 mais comme j’ai simplifié la robe au maximum, la difficulté est par conséquent bien moindre ! Cette robe a été cousue en deux temps trois mouvements puisque toutes les coutures d’assemblage ont été faites à la surjeteuse.

IMG_2715IMG_2716IMG_2720

Pour limiter les épaisseurs au niveau de l’intersection du corsage et de la jupe, j’ai couché les marges de couture de part et d’autre de la couture d’assemblage de la ligne de côté.

IMG_2723IMG_2727

Et je n’ai pas fait d’ourlet au bas de la jupe. Mon tissu étant épais, j’ai donc délibérément laissé les bords à cru puisque l’une des particularités de ce jersey, c’est que les bords ne s’effilochent pas. Ça permet de ne pas alourdir le bas de la jupe : ça donne ainsi un tombé plus souple, plus aérien.

IMG_20230215_180310IMG_2704IMG_20230215_180330

J’ai rentré la chaînette du surjet dans la couture puis j’ai fixé le surplus de couture avec quelques points à la main pour que ça reste bien plaqué sur l’intérieur.

IMG_2706

J’ai en revanche réalisé des ourlets de 2 cm pour le bas des manches, comme indiqué dans le livret.

IMG_3874IMG_3870

Les ourlets ont été réalisés à la recouvreuse (point de recouvrement étroit). Je les ai réalisés à plat car le bas des manches est plutôt étroit. Ce qui explique que les marges de couture soient visibles sur l’intérieur. Je les ai donc plaquées/fixées côté dos par quelques points à la main.

IMG_2710IMG_2714

Voilà pour cette deuxième version du patron Orage. Je prévois à présent de me coudre un t-shirt à manches longues et à encolure carrée…

IMG_3909IMG_3863

Prendre en photo des vêtements noirs et qui plus est en intérieur est une chose plutôt délicate (la qualité n’est donc hélas pas toujours au rendez-vous…) Du coup, voici une petite série de photos prises en extérieur !

IMG_20230216_132038IMG_20230216_132049IMG_20230216_132033

Par-dessus, je porte une veste Burda cousue fin 2019 : c’est le modèle n°116 du magazine de novembre 2019 : une veste spencer de ligne galbée à basque courte arrondie et emmanchures marteau.

IMG_20230216_131909

IMG_20230216_131414

IMG_20230216_131919

IMG_2690

or