Toute la blogosphère a déjà cousu cette blouse Sofia de la Maison victor.
Voici enfin ma version !

Il s’agit d’une blouse cache-coeur à manches longues finies par un bracelet de manche. Une large bande d’ourlet vient finir le bas de la blouse.

Voici le schéma technique :

Je n’achète presque jamais ce magazine alors qu’il y a souvent des pépites… Et il faut dire que pour celui-ci (automne 2018), je l’ai bien regretté… Et puis… Assez récemment, la Maison Victor a fait cette annonce :

J’ai donc profité de cette occasion pour acheter enfin ce patron qui était disponible au format Pdf au prix de 3 € au lieu de 4,95€. J’étais absolument ravie ! Je n’ai pas attendu longtemps, aussitôt acheté, aussitôt imprimé, aussitôt cousu !

Les instructions sont claires et suffisamment illustrées. Il y a en amont de la couture de ce patron plusieurs informations et conseils intéressants : prise de mesure, décalquage, allonger/raccourcir, choix du tissu, repassage, glossaire… En tout cas j’ai bien aimé le design, la mise en page générale aérée de ce livret PDF. Regardez-moi cette légende par exemple, elle est superbe, non ?!

J’ai également souri au regard du vocabulaire utilisé : liséré (biais), manchette (bracelet), éclaircir (dégarnir), liseré d’ourlet (bande de taille).

Une petite remarque au passage concernant les pièces du patron : j’ai trouvé le pdf pénible à découper et à assembler. Tout s’assemble bien mais les pages ne s’assemblent pas de façon intuitive. J’ai donc été obligée de me référer au plan pour y arriver. Autre info qui a son importance (pour moi c’est un bémol) : les valeurs de couture ne sont pas comprises…

Le patron est proposé de la taille 34 à 56. J’ai opté pour la taille 34 qui correspondait à mon tour de poitrine. Comme j’avais vu que plusieurs ajustements avaient été nécessaires pour cette blouse, j’ai préféré me lancer dans une version test en cousant une toile et j’ai bien fait car j’ai procédé ensuite à des modifications/rétrécissements que je développerai plus bas…
Ci-dessous ma toile réalisée sans aucune modification :

Pour ma part, je n’ai pas eu besoin de faire d’ajustement de stature, la blouse me convient très bien sur ce point.

Côté tissu, La Maison Victor conseille d’utiliser un jersey très léger et souple, ce que j’ai fait pour mes deux versions : Une maille légère et très fine de couleur bleu marine des coupons de Saint-Pierre (15€ / 3 mètres) et un jersey très souple/mou toujours de la même boutique (10€ / 3 mètres). Du Polyester… Hélas…

Le niveau annoncé pour coudre ce patron est 2/4. Attention toutefois car plus vous utilisez un jersey fin et souple, plus ça accroit évidemment le niveau de difficulté…

Côté finitions, je les ai trouvées bien pensées surtout au niveau de la parementure devant et dos : biais rapporté pour l’encolure dos (perso, je l’ai cousu au point zig-zag) et parementure à-mêmes pour les pans du devant qui se superposent.

La gestion du biais et de la parementure :

Attention au moment de la coupe et de la couture de ne pas étirer ces pans dont les bords sont coupés dans le biais ! J’ai pour ma part voulu entoiler les parementures mais ce n’était pas une bonne idée. J’ai également voulu marquer au fer la pliure de la parementure mais là non plus ce n’était pas à faire…

Il faut tout simplement laisser vivre cette parementure, ni plus ni moins…

En bas de ces pans il y a de jolis petits plis qui viennent faire blouser le corsage.

Perso, j’aime beaucoup le décolleté de ce cache-coeur mais il est pour moi indispensable de porter en-dessous un débardeur.

Parlons à présent des manches : j’ai trouvé la forme de la tête de manche un peu étrange pour un patron en jersey mais au final, ça ne semble pas gêner une fois la blouse cousue et portée. Attention toutefois car le patron de la manche est à l’inverse de ce qu’on a l’habitude de voir…

Les manches sont longues et finies par un bracelet de manche. Voici ce que ça donne sur ma toile (normalement le bas est froncé, oubli de ma part) :

Comme je trouvais les manches trop larges et le bracelet de manche trop fin, j’ai effectué les modifications que voici :
> poignet : 18×22 au lieu de 24×8
> bas de manche rétréci de 6 cm (du fait de mes poignets rallongés) et côtés rétrécis à la base de 9 cm :

Le résultat me plait beaucoup plus !

Le bas de la blouse est fini par une large bande d’ourlet repliée en deux dans sa longueur.

A nouveau, je l’ai trouvée trop large / lâche, j’ai donc retiré 16 cm au total, ce qui est énorme mais néanmoins nécessaire…

Ma toile en maille bleu marine va rejoindre la benne à recycler car je ne la porterai pas. Je l’ai cousue un soir et… le lendemain matin, je me suis rendu compte que j’avais cousu les pans du devant avec l’envers du tissu… No comment… Du coup, je l’ai finie rapidement sans réellement soigner les finitions…

Je suis en revanche ravie de ma seconde version. Je suis contente d’avoir apporté quelques modifications à cette blouse Sofia car je compte bien m’en recoudre d’autres !