J’avais très envie de coudre un patron de la marque Atelier Scammitt, c’est à présent chose faite avec cette jolie blouse !

Il s’agit d’une blouse réalisée en partenariat avec la plateforme Artesane d’où le nom de cette blouse : la blouse Artesane ! Vous pourrez ainsi coudre cette blouse grâce à un support vidéo ! Voici la description de la blouse par la créatrice d’Atelier Scammitt : « Blouse droite aux manches courtes ou 7/8 froncées sur un bracelet de poignet. Empiècement doublé avec découpe oblique sur le devant, et joli décolleté V au dos surmonté d’une fine patte de boutonnage. Quelques fronces peu volumineuses sous les empiècements dos et devant. Déclinable en robe (taille élastiquée ou non).

Voici le schéma technique :

C’est Céline, alias Made by Celinette qui m’a donné, entre autres, très envie de coudre un patron de cette marque de couture, elle en est d’ailleurs la parfaite ambassadrice, je vous conseille vivement de regarder son podcast n°26 !

J’ai acheté ce patron au format pochette au prix de 15 € lors du dernier salon Créations & Savoir-faire. Sachez que ce patron existe également au format PDF (A3, A4 ou US letter) au prix de 9,50€. J’ai trouvé le packaging absolument superbe et la notice de montage est illustrée de photos en couleurs !

Ci-dessous, mes achats lors du dernier CSF dont le patron de la blouse Artesane :

Je regrette en revanche que sur la planche patron deux des pièces se chevauchent un peu (10% de superposition), ce qui nécessite de décalquer celles-ci. Ce point est mentionné sur la description du produit, donc on le sait avant même d’acheter le patron. La transparence, moi je dis oui et bravo !

Le point positif pour moi : les valeurs de couture sont incluses dans le patron. Attention en revanche car elles diffèrent selon les endroits : 1,5 cm pour les coutures anglaises, 0,7 pour l’encolure et le V du dos, 1 cm pour toutes les autres coutures.

Autre point positif, il y a un tableau des mesures finies du vêtement, ce qui aide grandement à choisir sa taille car on se rend ainsi compte de l’aisance apportée au modèle.

Le patron est proposé du 34 au 48. J’ai opté pour coudre intégralement la taille 36 (mon tour de poitrine). C’est donc un peu juste au niveau des hanches mais ça passe… On voit donc au dos un excédent de tissu du fait de ma cambrure et de l’écart important entre ma taille et mes hanches…

La seule modification que j’ai faite au patron, c’est que j’ai allongé les manches pour avoir de manches longues et non des manches 7/8 :

Il est recommandé d’utiliser un tissu fluide fin à moyen de type batiste, viscose, crêpe, soie… Le tissu que j’ai donc choisi est une viscose noire avec de jolies fleurs brodées ton sur ton achetée trois sous chez Stop Tissus. J’avais d’ailleurs réalisé dans ce même tissu cette blouse Bioman de Delphine & Morissette :

J’aime bien l’encolure ronde du devant avec cet empiècement légèrement en pointe :

J’ai essayé la blouse en la portant rentrée dans une jupe. J’aime beaucoup ce côté blousant, je crois que c’est de cette manière que je la porterai.

Je la porte ici avec ma jupe dansante Lekala et ma ceinture élastiquée :

Le niveau de difficulté annoncé est « niveau intermédiaire ». Moi, je trouve que c’est plutôt un niveau intermédiaire ++ car il demande tout de même des finitions aux petits oignons et des techniques particulières comme la réalisation de coutures anglaises, la technique du fourreau pour les empiècements, la réalisation d’un bel angle au niveau de l’empiècement devant, les finitions au biais de l’encolure V du dos et la réalisation des poignets de manche…

Pour ma part, j’ai préféré suivre la vidéo plutôt que le livret : Artesane vous propose en effet une vidéo complète du montage de la blouse. Cette vidéo est en consultation libre sur le site d’Artesane. Donc, même si vous n’avez pas acheté cette blouse, allez-y car cette vidéo est hyper intéressante et vous pourrez y glaner de nombreux conseils et autres astuces ici et là ! La technique du fourreau est par exemple beaucoup plus explicite au format vidéo qu’au format photo !

En ce qui concerne les finitions du V pour l’empiècement dos, j’ai préféré coudre une parementure plutôt qu’un biais, c’est tellement plus facile et rapide à réaliser ! C’était d’ailleurs une suggestion de Céline ! En effet, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple…

J’ai utilisé la technique que propose Closet case Pattern pour son patron de robe Charlie Caftan, sauf que moi, je préfère piquer nervure côté envers plutôt que côté endroit. Voici ce que ça donne sur l’endroit :

et sur l’envers :

Le bas des manches est fini par un bracelet de manche. Il n’est pas mentionné de l’entoiler. Mon tissu étant une viscose, j’ai tout de même préféré entoiler cette pièce pour qu’elle ait davantage de tenue.

En ce qui concerne l’ourlet du bas, j’ai réalisé un double rentré de 1 cm (au lieu de 0,7 cm) :

Bref… Vous l’avez compris Les finitions intérieures que proposent cette blouse sont donc nickels, je suis fan ! Voici ce que ça donne sur l’intérieur. Les seules coutures apparentes sont celles des emmanchures (finition surjeteuse) :

Voici les jolies coutures anglaises proposées par ce patron :

Le dos est fermée par une patte de boutonnage, détail qui donne tout son charme à cette blouse (sur moi, on voit un peu le soutien-gorge mais je suis un cas isolé apparemment…) :

Petit bémol : l’emplacement des boutons et des boutonnières n’est pas indiqué dans le patron à nous de le déterminer… Il est juste indiqué ceci :

Il n’est par ailleurs pas indiqué d’entoiler les pattes de boutonnage. Je pense que j’aurais dû car il s’agit ici d’un tissu de type viscose donc léger… Pour info, vous n’êtes pas obligés de faire des boutonnières, vous pouvez coudre directement les boutons sur les deux épaisseurs car la tête passe tout à fait aisément sans qu’on ait besoin de déboutonner le haut de la blouse.

Voilà, je crois avoir fait le tour de cette blouse, je suis ravie de l’avoir cousue !