Qui dit premier du mois, dit défi Burda ! Mais avant toute chose, je vous souhaite une merveilleuse, une fabuleuse, bref… une excellente année 2019 !

Comme vous le savez, c’est un défi lancé tous les 1er du mois par Zélie Décousue !

Pour ce défi Burda, j’ai à nouveau décidé de coudre un modèle du magazine Burda de novembre 2018 :

Il s’agit donc du pull n°111 dont voici le schéma technique : un pull ample et long à emmanchures basses, manches longues et avec une encolure en V. Un pull à réaliser dans un tissu de type maille.

Le modèle cousu par Burda :

Pour ma version, j’ai choisi un tissu de type jersey texturé assez épais et lourd que j’ai acheté (15€90 le mètre) à Diffuslaine tissus, boutique située à Saint-Nazaire en Loire-Atlantique. Figurez-vous que ce tissu fait partie de mes cadeaux de Noël ! J’ai d’ailleurs été très gâtée : 2 bons d’achat pour Diffuslaine Tissus et un autre pour Mondial Tissus. Burda indiquait 2m25 de tissu pour coudre ce pull en taille  36, je n’en ai acheté que 2 m et au final je n’aurais dû acheter qu’1m50 car ma laize était de 1m60…

Ce pull est proposé de la taille 36 à 44. Vu la coupe loose, j’ai cousu intégralement la taille 36. Au final, j’en suis très contente, c’est tout à fait le résultat que j’attendais. Il est ample comme j’aime, ce pull est top confort !

J’ai essayé avec un lien à nouer, mais mon tissu étant trop épais/lourd, je préfère porter ce pull non ceinturé.

Pour info, j’ai allongé le pull de 5 cm, car je voulais qu’il fasse plus tunique que pull. C’est la seule modification que j’ai faite au patron.

Ce pull est de forme boîte, il n’est pas du tout cintré.

Pour info, comme j’ai quasiment tout cousu à la surjeteuse, je n’ai pas ajouté les 1,5 cm comme le préconise Burda. Pour moi, qui dit couture de jersey à la surjeteuse, dit marges de couture réduites…

En ce qui concerne les manches, il faut que vous sachiez qu’elles sont très longues (et pourtant j’ai de longs bras), mais perso, ça me plait bien en cette période de grand froid. Je ne les ai donc pas raccourcies.

J’ai cousu, comme indiqué dans les instructions de montage, des ourlets de 4 cm. Idem pour le bas du pull. Je trouve que ce large ourlet donne de la tenue au pull. Ca le finit bien ! Comme j’ai une recouvreuse, vous vous doutez bien que j’ai réalisé les ourlets avec celle-ci…

Concernant les explications, elles sont succinctes mais suffisantes pour moi. Comme vous le savez, pas d’illustrations, que du texte… Le niveau de difficulté est, d’après Burda, de 2/5 = « nécessite des connaissances en couture et/ou du temps ». Ce que je confirme puisque ce patron n’est composé que de 4 pièces et que la seule difficulté de ce patron c’est son encolure en V.

Perso, ce n’est pas ma première encolure en V, je n’ai donc pas rencontré de problème mais si vous ne savez pas comment vous y prendre, je vous conseille d’abord de vous entrainer à coudre un bel angle avec ce tuto puis, une fois que vous avez compris le principe, à coudre une encolure en V avec ce tuto. Au final Tout n’est qu’une question de marquage et de crantage.

Ici la pièce du patron montre qu’il y a une couture au milieu devant de la bande d’encolure. J’ai suivi les instructions sauf pour la surpiqûre finale que je n’ai pas faite. Et puis n’hésitez pas à faire comme moi et à marquer à la craie/style frixion les croix d’intersection qui vous permettront de faire coïncider la bande d’encolure sur l’encolure du pull.

Pour la suite, je vous invite à suivre le tuto que j’ai fait pour l’encolure en V de la robe Aldaïa, c’est le même principe.

Voilà pour ce pull ! Comme je ne tricote pas, j’aimerais bien trouver un tissu de type maille tricotée avec de jolies torsades, histoire de m’en faire une autre version. Si vous savez où je peux trouver ça, dites-le moi, je suis preneuse !