Voici la robe Lucille d’Urban Fairy que j’ai transformée en haut :

Pourquoi transformée ? Tout simplement parce que je n’avais pas suffisamment de tissu et que je voulais de toute façon vérifier la seyance du modèle avant de me lancer dans la réalisation d’une robe.

Alors… Lucille est un patron de robe cache-coeur cintrée à la taille avec manches longues et jupe froncée ou 1/4 de cercle. Cette robe est à réaliser dans un tissu de type jersey. Voici le schéma technique :

Sachez qu’une jupe fourreau est disponible gratuitement au format PDF sur le site Urban Fairy, pour celles qui seraient tentées par cette forme de jupe. Et autre news qui a également toute son importance : Elsa a patronné spécialement pour Lucille, des manches courtes, idéales pour cette période estivale !

La robe Lucille est prévue pour les tailles suivantes : 32 à 52. Comme d’habitude, vous trouverez le tableau des tailles mais aussi le tableau des mesures finies du vêtement. Ce tableau est d’une sacrée importance puisqu’il s’agit en effet d’un patron à réaliser dans du jersey et dont la coupe est très ajustée/moulante : il y a donc logiquement une aisance négative apportée au patron.

Sophie, alias Kiloulette nous avait alertés sur ce point dans son dernier podcast : elle avait cousu une version de Lucille dans laquelle elle se sentait vraiment trop étriquée… Elle nous avait alors conseillée de faire attention au tableau des mesures et de choisir un jersey avec un bon taux d’élasticité (à noter que le patron est prévu pour du jersey ayant au moins 20 % d’élasticité : mon tissu en a 50 % donc c’était parfait !).

J’ai donc suivi les conseils de Sophie et j’ai opté pour une taille au dessus de la mienne : taille 38 alors que dans le tableau des mesures, je correspond à la taille 36 (poitrine & taille). Résultat des courses, je suis conquise, Lucille me va parfaitement !

Question tissu, j’ai choisi un jersey de viscose relativement fin (acheté trois sous chez Toto Tissus) mais que je trouve parfait pour mon haut. Il a une élasticité qui convient parfaitement pour Lucille.

En fait, je trouve la seyance de ce patron vraiment au top, en tout cas pour ma morphologie. D’une manière générale, j’aime beaucoup porter des hauts moulants (vous ne me verrez en revanche JAMAIS porter des jupes moulantes !). En tout cas, je trouve le cosage de Lucille plus seyant que le corsage de la robe Aldaïa (ma version 1 et ma version 2) qui lui n’a pas d’aisance négative.

Elsa Couture, alias Urban fairy écrit : « Que votre poitrine soit menue ou généreuse, Lucille la mettra en valeur avec sa coupe sexy. » Alors moi qui ait une « petite poitrine », je crois que je peux tout à fait confirmer la chose. Ce cache-coeur met effectivement bien en valeur mon décolleté : le cache-coeur est juste comme il faut : ni trop profond, ni trop pas assez. Bref, j’adore !

Le patron est prévu pour une personne mesurant 168 cm, ce qui est le cas pour moi. Je n’ai donc pas eu à faire de modification, je porte donc Lucille sans aucun ajustement mais sachez qu’Elsa explique comment, grâce à des lignes indiquées sur le patron, adapter le patron à votre stature et ça c’est vraiment top !

J’ai essayé mon haut Lucille avec plusieurs jupes. Je l’ai d’ailleurs porté ce week-end pour aller danser et je m’y suis sentie très à l’aise, très féminine, bref, je crois que j’ai même mieux dansé que d’habitude !

Je vous montre mes essayages avec plusieurs de mes jupes cousues main : ci-dessous, je porte Lucille avec ma jupe taille haute Anémone de Deer & Doe :

Mais je peux aussi la porter ceinturée avec ma jupe Anémone taille basse :

Avec Lucille au-dessus de la jupe et une ceinture plus discrète :

Je l’ai également essayé avec ma jupe longue Burda (Lucille au-dessus de la jupe) :

et Lucille rentrée dans la jupe :

Parlons à présent réalisation du patron. Les marges de couture sont incluses et elles sont de 0,7 cm pour les coutures d’assemblage, 2 cm pour les ourlets. Le cahier technique est clair. Il faut dire aussi que c’est un patron rapide et facile à coudre puisqu’il n’y a que peu de pièces à assembler : le corsage (devant & dos), la jupe (devant & dos) et les manches.

Côté finitions : le décolleté est fini par une bande d’encolure :

Et le bas des manches et de la robe sont finis par un ourlet simple. Pour ma part j’ai opté pour un ourlet rouloté réalisé à la surjeteuse pour le bas de mon haut :

Et un ourlet à la recouvreuse pour le bas des manches :

Pour celles que cela rassureraient mais aussi pour celles qui le souhaitent, Elsa a comme d’habitude, prévu un sew-along sur sa chaîne Youtube :

Le niveau annoncé est de 1/5. Pour ma part, bien que je n’ai eu aucune difficultés à coudre ce modèle, je dirais que cela dépend tout de même du choix du tissu. Coudre un jersey de coton épais sera bien évidemment bien plus facile que de coudre du jersey de viscose fin (comme ici). Par ailleurs, la bande d’encolure étant relativement étroite, la pose de celle-ci demandera, vous en vous doutez, un peu de minutie pour qu’elle soit cousue à égale distance tout du long…

Voilà pour ce haut Lucille que j’ai déjà envie de coudre dans d’autres jersey !