Voici mes deux versions du T-Shirt Anton, le dernier patron des Bobines Patterns.

Derrière la marque de patrons Les Bobines Patterns, on retrouve Caroline alias Karo’Line Créations & Anaïs alias Les Cousettes de clochette. Peut-être le savez-vous : elles ont le projet d’ouvrir l’Atelier des Bobines, un espace convivial situé à Thônes en Haute-Savoie. Si vous souhaitez les soutenir et les encourager dans cette fabuleuse entreprise, sachez qu’il y a une campagne participative via Ulule jusqu’au 30 juin 2018 !

Pour ma part, j’avais également envie de soutenir ces deux créatrices, en achetant leur dernier patron. J’avais justement besoin de me coudre des t-shirts basiques, faciles et rapides à coudre…

C’est le cas d’Anton, un patron sacrément efficace : un devant, un dos, une bande d’encolure et des bracelets de manche. Ce patron ayant de manches légèrement chauve-souris, cela signifie qu’il n’y a pas de manche à monter… Donc, autant vous dire que ces t-shirts ont été cousus en deux temps trois mouvements ! Voici le schéma technique :

Plusieurs variantes pour ce patron : T-shirt avec ou sans découpe, T-shirt avec ou sans volant et T-shirt avec encolure en V. Pour ma part, voici mes deux versions : l’un avec découpe et l’autre sans. Côté tissu, j’ai choisi des chutes : un jersey façon maille polo, un tissu un peu moins souple qu’un jersey de coton mais j’aime bien.

J’avais d’ailleurs cousu dans ce tissu cette veste Burda :

Pour ma seconde version, la partie basse est un jersey de coton tout simple. Du coup, le bi-matière c’est sacrément bien car ça permet d’utiliser ses chutes !

Les manches chauve-souris, l’idéal quand on débute la couture :

Des t-shirts basiques comme celui-ci, j’en ai déjà cousu plein, que ce soit des patrons payants ou gratuits. Mais celui-ci, je le trouve juste parfait, le seyant est absolument top : il est ample juste comme il faut et l’encolure est décolletée comme j’aime ! Bref je l’adore !

En patron payant, j’avais notamment cousu le Trop-Top d’Ivanne Soufflet dont je trouve le travail de l’auteur absolument remarquable tant sur le plan du patronage, que sur celui du cahier technique où les finitions proposées sont absolument épatantes : Le Trop-top est un pur régal à coudre car c’est un véritable cours de couture ! J’en parle notamment ici et ici et ici. Le fit en revanche me convient moins bien qu’Anton : la coupe est en effet  plus loose et le décolleté plus profond. Ah… les goûts et les couleurs…

Revenons à Anton : ce patron est proposée au format PDF mais aussi au format pochette. Les valeurs de couture sont comprises (0,7 cm).
Anton est proposé de la taille 34 à la taille 56 : un large éventail de tailles donc ! Sachez qu’il y a aussi un tableau avec les mesures finies du vêtement, ça permet ainsi de juger de l’aisance apportée au patron.
Pour ma part j’ai cousu la taille 36 pour mon 36 habituel et je trouve le t-shirt parfait pour moi.

Côté réalisation, j’avoue ne pas avoir lu les explications avant de coudre mes t-shirts. Bon, en même temps, rien de bien compliqué… J’ai cousu mes t-shirts à la surjeteuse et j’ai réalisé l’ourlet du bas à la recouvreuse. Une fois cousus, j’ai tout de même fini par jeter un œil sur les explications : si vous faites la version avec empiècements, il faut alors je pense ajouter les valeurs de couleurs pour joindre le haut et le bas du corsage.

Les explications ne précisent par ailleurs pas les valeurs d’ourlet, alors j’ai fait un ourlet de 2 cm (ici grâce à ma recouvreuse) :

Pour les bracelets de manche, j’aurais dû en fait faire des revers de manche  (c’est ça aussi de ne pas lire les explications…), mais ce n’est pas bien grave j’aime bien comme ça.

J’ai en revanche effectué une modification concernant les dimensions (longueur) de la bande d’encolure : comme mon encolure baillait, j’ai retiré 2 cm au pli soit 4 cm au total et c’est beaucoup mieux.

Voilà pour ces t-shirts !