J’ai enfin cousu le patron 503 alias le Top plissé de DP Studio acheté en 2016 au salon Créations & Savoir-faire. Il était temps !

De profil :

Il s’agit d’un top plissé dont voici la description :
« Cette chemise sans manche, formée sur le devant par des plis maintenus par des galons est du plus bel effet, portée. Il vous faudra un peu de patience pour réaliser cet ensemble de plis, de préférence dans une matière première majoritaire en polyester (cela n’est pas une obligation pour ce modèle, car des galons viennent bloquer l’ensemble de ces plis). Pour le choix des tissus, choisissez des matières plutôt fluides, pour garder de la souplesse à cette chemise, qui doit rester avant tout confortable ».

Voici le schéma technique :

Et voici ce trop plissé sur le mannequin :

Vous pouvez même voir une vidéo de ce patron :

Pour tout vous avouer, je redoutais grandement la couture de ce top suite aux difficultés que j’avais rencontrées à l’occasion de la réalisation du patron n°200 alias le Bombers… Je vous laisse relire l’article ici.

J’ai acheté ce patron au prix de 16,90 €. Il m’a été envoyé par la poste dans une pochette plastifiée (ce n’était à l’époque pas le packaging cartonné d’aujourd’hui)

Le contenu est le suivant : cartes de visite + 1 feuille R° (présentation du modèle / tableau des tailles), + 1 feuille R°/V° d’explications + 2 planches patron :

Etrangement ce patron avait disparu de leur site DP Studio. Il est réapparu très récemment (le 20 avril dernier) avec une nouvelle présentation et notamment une variation pour le devant. Le patron a donc été revu, les explications aussi je suppose (enfin j’espère !). Hélas la gamme de montage n’apparait pas sur leur site, je ne peux donc pas voir celle-ci a été modifiée ou non.

Avant de rentrer dans le détail, voici ma réalisation :

Des plis, plein de petits plis !

Au dos : un pli creux (petite erreur au passage : sur la pièce du patron, c’est indiqué un pli rond alors que sur le schéma technique et sur le modèle présenté par DP Studio, il s’agit bien d’un pli creux) :

Le col droit et les empiècements qui couvrent les épaules :

Le haut du dos :

Les empiècements sont doublés, devant & dos .

La patte de boutonnage cachée. 

J’ai préféré poser des boutons-pressions (plutôt que des boutonnières), c’est tellement plus rapide à mettre !

Les emmanchures sont finies avec un biais rapporté coupé dans le même tissu :

Voici ce que ça donne sur l’envers :

L’ourlet du bas est un simple ourlet surjeté puis surpiqué :

Parlons à présent des fiches livrées avec ce patron.

La 1ère fiche nous indique notamment le tableau des tailles.

A noter qu’il n’y a pas de tableau des mesures finies du vêtement. C’est dommage car ça nous permettrait de nous rendre compte de l’aisance apportée au modèle. J’ai choisi la taille 36 pour mon 36 habituel et la tunique tombe bien sur moi. Le top n’est pas aussi loose que ce que je pensais. Je regrette juste que n’apparaisse pas dans le tableau, la mesure du tour de cou car, comment dire… quand je boutonne ce top plissé, je suis comme étranglée… Il ne me semble pourtant pas avoir un cou trapu ou hors norme…

Je suis allée voir le tableau des mesures sur leur site, en voici un extrait. Le tour de cou en taille 36 est de 32,8 cm (chez Esmod, c’est 34 cm). J’ai mesuré mon tour de cou, il est de : 33,5 cm (je n’ai donc pas un cou trapu !). J’ai ensuite mesuré le patron du col en partant du repère du bouton = 35 cm au milieu du col, 34 cm au bord du col. Bref c’est très étroit, il y a très peu d’aisance.

Je ne peux vraiment pas laisser le col fermé…

Mais si je laisse le col ouvert, je trouve ça moins joli…

Parlons à présent d’un point très positif : les planches patron sont claires, les pièces ne se superposent pas et Alléluia les marges de coutures sont incluses ! Heureusement car quand on voit tous ces traits…

A noter qu’il n’y a pas de tableau récapitulatif des pièces à coudre. Il y a juste cette « nomenclature » (il faut donc prendre chaque pièce pour savoir qui est quoi) :

Ensuite, je me suis intéressée au tissu et au métrage nécessaire pour coudre ce top plissé. Le plan de coupe est aussi étrange que pour celui du bombers : il y a un croquis qui nous signale que si on veut coudre la taille 36 par exemple, il faut alors se référer au croquis n°1 qui nous indique qu’il faut prendre une laize de 110 cm… la laize de 145 cm ne semble réservée qu’aux tailles 42-48. Etrange, non ?!… En tout cas, ce qui est certain c’est que les pièces du patron ne tiennent pas du tout sur le métrage indiqué : 70 cm sur une laize de 145 c’est nettement pas assez !

Le croquis en question propose par ailleurs un placement des pièces qui m’interpelle : le tissu ne semble pas plié en deux, endroit contre endroit. Toutes les pièces apparaissent deux fois. Alors si je suis ce raisonnement, la pièce du dos qui est à placer au pli devrait alors apparaître en entier. La pièce de l’empiècement dos apparait deux fois alors que le patron indique de placer l’empiècement dos au pli du tissu… Bref c’est tout de même bizarre tout ça…

Sachez qu’il y a un nouveau plan de coupe que je viens de voir sur leur site et il a été corrigé ! Alléluia !
Regardez la version A (autrement dit ma version) :
> il faut à présent 1m45 de tissu au lieu de 70 cm (ah quand-même !)
> la pièce dos est enfin au pli
> l’empiècement dos est enfin au pli
> une des pattes de boutonnage a été modifiée
> le devant (le plissé) droit et gauche sont identiques

En ce qui concerne l’entoilage (version que j’ai), sachez qu’il n’est pas indiqué le métrage nécessaire mais ce n’est pas non plus gravissime. Il y a également deux erreurs : 1/ le plan de coupe annonce qu’il faut entoiler les empiècements devant deux fois alors que sur les pièces du patron, ce n’est indiqué qu’une fois. 2/ sur le schéma ci-dessous, il est indiqué de couper l’entoilage 2 fois pour l’empiècement dos alors que ce devrait normalement être au pli…

Les instructions de montage sont, comme pour le bombers, très sommaires (pour moi en tout cas). Je précise que le niveau annoncé pour coudre ce top plissé est de 2 sur 3.

Les difficultés techniques sont (à mon sens) les suivantes :
– le plissé
– les empiècements doublés
– la patte de boutonnage cachée
– le col
– le biais rapporté aux emmanchures

Et là, je vous le dis tout de suite : je suis loin d’avoir compris les explications. Je ne sais pas pourquoi mais dès que je couds des plis je n’ai plus de neurones et je perds alors toute ma concentration… bref… Résultat des courses : je me suis trompée, plantée… appelez ça comme vous le voudrez… je n’ai en effet pas compris comment assembler les plis avec les pattes de boutonnage.
Ce qui m’a perturbé aussi c’est que sur la pièce du patron de la patte du devant droit, il est indiqué une pliure au centre de celle-ci :

Or sur le dessin et les explications ci-dessous, j’ai l’impression qu’il n’y a pas de pliure…

Bref… tant pis, j’ai fait comme j’ai pu…

Il faut dire que je me suis aussi corsé la tâche car j’ai utilisé un tissu fuyant de type voile de polyester avec qui plus est des raccords à gérer… Autant vous dire que j’ai mis beaucooooooooooooooop de temps à former tous ces petits plis… Vive Fabulon !!!

Revenons aux explications… Elles sont à mon avis trop succinctes. Voici deux exemples concrets :

Exemple 1 :
Le montage du devant plissé au niveau de l’empiècement est par exemple très flou : il est simplement dit d’assembler l’empiècement devant avec le devant…

Et en plus de ça, le dessin 6 nous montre le dos du top… ça ne représente à mon sens aucun intérêt… Le schéma qui représente la section de couture nous en apprend un peu plus, heureusement. On comprend alors que le plissé est pris en sandwich entre les deux empiècements.

Sur Instagram, DP Studio présente leur modèle avec deux possibilités de finition pour le plissé sur l’empiècement. Il n’est fait aucune mention de ceci dans leurs instructions de montage…

Sur la photo ci-dessous, la position du plissé est différente : à gauche, le plissé dépasse de l’empiècement et à droite, le plissé est à l’intérieur de l’empiècement.

Sur leur nouveau patron, cette finition est même mise en avant :

Pour ma part, j’ai choisi de placer les plis à l’intérieur de l’empiècement :

Exemple 2 :
Il y a un empiècement devant gauche et un empiècement devant droit. Or, quand on superpose les deux pièces, elles sont identiques : elles ont exactement les même formes et la ligne « pliure » apparait sur les deux pièces. Etrange, non ? Pour moi, l’empiècement du devant gauche devrait être différent de l’empiècement du devant droit.

Quand vous regardez ces deux pièces, rien ne vous gêne ? Et bien moi si : la gradation ! Elle diffère d’un empiècement à l’autre alors que ces deux pièces devraient être gradés à l’identique, non ?

Bref… ce qui m’a surtout gênée dans ces pièces c’est la ligne « pliure ». Je dois bien avouer que je n’ai pas su que faire de cette notion… Au final j’ai fait là aussi comme j’ai pu : pas de pliure sur mon devant gauche et pliure sur mon devant droit, mais il y a clairement quelque chose qui ne va pas…

Re-bref…

Voilà pour cette réalisation qui n’a pas été, il faut bien l’avouer, une couture plaisir. Trop de questionnements à mon goût… Le résultat reste néanmoins très satisfaisant et malgré les erreurs que j’ai commises, je suis hyper contente d’être allée au bout de ce projet !

Edit du 7 juin 2018 : mon top plissé fait partie des projets à la Une sur Thread & Needles !