Un modèle LEKALA tout simple mais ajusté à mes mensurations… Autant vous dire que je suis ravie d’avoir cousu cette jupe à dix pans !

Le principe des patrons Lekala, vous le connaissez : tout l’intérêt de ces patrons c’est que ce sont des patrons ajustés à nos mesures personnelles : il suffit d’indiquer vos mensurations et le patron sera ainsi à votre taille : du sur-mesure ! Le point négatif, ce sont les explications : elles sont en anglais (ou en allemand ou en russe) et sont des plus succinctes. Il faut donc avoir l’habitude de coudre et savoir comment s’assemble chaque pièce du patron… Les patrons proposés sont assez variés, dans des styles différents et sont surtout peu couteux : il faut compter env. 3,14 € le patron. Pour en savoir plus, je vous invite à relire l’article ici.

Il s’agit du patron n°5926 : une jupe à dix panneaux fermée par un zip invisible et ceinturée à la taille. Voici le schéma technique :

Les pièces du patron sont au nombre de 2 : la ceinture et le panneau qu’il faudra alors couper 10 fois à l’identique :

J’aime beaucoup la forme & la coupe de cette jupe car elle est ajustée au niveau de la taille puis elle s’évase légèrement au niveau des hanches et enfin elle s’évase très franchement dans le bas de jupe.

Le bas de la jupe est ainsi très évasée, très ample, ça donne donc un côté dansant comme j’aime !

Regardez un peu comme elle tourne !

Pour obtenir ce côté dansant, j’ai opté pour un tissu fluide, souple, fin, léger, bref du crêpe ! C’est en effet idéal pour ce genre de jupe.

Je n’ai effectué aucune modification, la jupe est ajustée parfaitement à mes mesures et ça c’est un pur régal !

En ce qui concerne la réalisation de cette jupe, les explications délivrées par Lekala sont sommaires et en anglais (comme d’habitude). Ceci dit, c’est d’une grande facilité (enfin pour moi) puisqu’il suffit d’assembler ensemble ces 10 panneaux, de coudre un zip invisible sur le côté puis de coudre la ceinture et enfin les ourlets.

Regardons de plus près la ceinture : je l’ai entoilée comme conseillé. Elle est légèrement plus longue d’un côté, il y a donc un petit décroché sur lequel je suis venue fixer une pression (plutôt qu’un bouton) :

Par choix, j’ai décidé de fixer à la main la ceinture sur l’intérieur de ma jupe. C’est plus long mais je trouve ça plus joli.

J’ai placé le zip invisible sur le côté gauche :

Comme vous pouvez le constater, la jupe n’est pas doublée. Les coutures d’assemblage sont surjetées et donc apparentes :

L’ourlet du bas est un simple ourlet surjeté puis surpiqué. Contrairement aux indications, je n’ai pas cousu un ourlet de 2 cm : j’ai réduit la hauteur de l’ourlet à 1 cm en raison la courbure du bas de la jupe. Ca donne ainsi un peu plus de légèreté et de fluidité au bas de la jupe.

Je porte cette jupe avec un haut à manches raglans & longues et aux épaules dénudées (patron maison, j’en parle ici) :

Ci-dessous, je la porte avec ma toute récente veste perfecto/biker Burda :

Et ci-dessous, avec un haut du commerce (et oui, ça m’arrive encore de porter des vêtements non cousus main… C’est un top que j’adore et que j’ai déjà cousu dans une version approchante grâce au patron Lisbonne d’Anne Kerdilès couture.
Voilà pour cette réalisation, j’ai encore plein d’autres patrons de la marque Lekala à coudre et je m’en réjouie déjà d’avance !