Je suis dans ma période cache-coeur en ce moment ! Je vous présente donc ici la blouse Miss Joli Coeur d’Atelier Gasparine.

Ce patron propose plusieurs versions : une blouse avec une encolure en V ou une tunique cache-cœur avec les variantes suivantes : 1 petit col droit, 2 manches (courte ou pagode), un boutonnage au dos, une taille élastiquée, ou ceinturée et nouée sur le côté.

On ne le voit pas sur le schéma technique mais il y a des pinces poitrine sur le patron. C’est la version C que j’ai choisie : tunique cache-coeur nouée sur le côté. J’ai également opté pour le petit col droit que j’aime beaucoup.

Ce patron existe au format pochette ou en version PDF (format A4 et A0) et c’est cette dernière que j’ai choisie pour un prix défiant toutes concurrences car le patron était alors en promo via Makerist. En temps habituel, il faut compter 8 € le PDF (14€ le patron-pochette). Bonne nouvelle : les valeurs de couture sont incluses et elles sont de 1 cm pour les coutures d’assemblage.

Le patron est proposé de la taille 34 à 46 et c’est la taille 36 que j’ai choisie au regard du tableau des mesures du vêtement fini. Résultat des courses, la taille est parfaite pour moi, ample juste comme il faut. Je porte ici cette blouse avec ma jupe Anémone de Deer & Doe.

Il est conseillé de coudre cette blouse dans un tissu fluide pour la version cache-Coeur. J’ai pour ma part choisi de la coudre dans une cotonnade noire toute simple et j’aime beaucoup le rendu de ma tunique, même si elle est en définitive peut-être moins fluide que si je l’avais cousue dans une viscose par exemple…

En ce qui concerne le niveau de difficulté de ce patron, la créatrice indique un niveau de 2 sur 4. Pour la version cache-coeur, je trouve toutefois que le niveau de difficulté est plutôt de 3 sur 4 car le montage des liens à nouer n’est pas des plus intuitifs à mon sens… et puis ce patron demande tout de même également précision et minutie, notamment pour la fixation des deux pans.

Pour faciliter la couture de la blouse cache-coeur avec noeud (version C), sachez que la créatrice a mis en ligne un pas à pas en photos et je vous le recommande vivement !

Ce qui m’a beaucoup plus dans le montage de cette blouse c’est la façon dont les 2 pans du cache-cœur sont cousus : ils sont en effet maintenus ensemble pour éviter que le pan ne s’ouvre au moindre mouvement du corps.

Pour maintenir ces deux pans ensemble, le livret propose plusieurs solutions : surpiqure apparente, sous-piqure invisible ou points à la main. Pour ma part c’est la sous-piqûre invisible que j’ai choisie. Sur la photo ci-dessous, quand je tire sur le pan, on voit bien qu’il est maintenu :

Sur l’envers, voici les deux pans et leurs parementures :

J’ouvre le pan et quand je soulève la parementure on voit ceci :

Vous la voyez la seconde surpiqûre qui ne va pas jusqu’en haut ? Et bien c’est celle-ci la surpiqûre cachée ! Elle est faite à quelques millimètres de la sous-piqûre.

Les deux pans sont ainsi parfaitement maintenu, c’est parfait ! Pas de risque que le pan s’ouvre !

En ce qui concerne le montage des liens à nouer, celui-ci a été bien pensé car ils sont intégrés dans le bas de la blouse. Le bas de la tunique peut ainsi être resserrée selon notre envie.

Sachez que cette partie n’est pas très évidente à coudre (sur le plan de la compréhension des explications), je vous invite donc à être très concentrés lors de la couture de ces liens et à vous référer aux explications illustrées ici.

Je vous le dis, car moi la première, je me suis trompée : 1/ j’avais inversé le placement des deux liens 2/ je n’avais pas compris qu’il fallait replier les surplus de couture sur l’envers… je ne l’ai compris que grâce au tuto en ligne.

Bref, une fois le découd-vite passé par là, ça donne ça… avec cette vue sur les coutures des côtés et la coulisse :

Parlons à présent des manches. C’est la seule modification que j’ai faite sur la patron : j’ai retiré un peu d’embu au niveau de la tête de manche pour faciliter le montage des manches aux emmanchures. Pour savoir comment j’ai procédé, c’est par ici !

Le patron propose deux manches différentes : les manches courtes ou les manches pagodes et ce sont ces dernières que j’ai choisies :

Au final, j’ai bien ces manches, ça change un peu de ce qu’on voit d’habitude !

La créatrice propose pour l’ourlet de faire un double rentré d’1 cm. Ce que j’ai fait même si ce n’est pas très évident à coudre vu l’arrondi du bas des manches, ça vrille donc un peu :

Le petit col droit donne également tout son charme à cette blouse, je l’aime beaucoup ce petit col !

Le col est cousu en sandwich entre le tissu extérieur et la parementure : ci-dessous une vue sur l’envers :

Pour que la parementure reste bien en place, j’ai réalisé une sous-piqûre, comme indiqué dans le livret :

Le col et la parementure vu sur l’endroit :

Voilà pour cette blouse Miss Joli coeur qui m’a permis de découvrir un des patrons de cette marque !