Je suis tombée sous le charme du patron de la blouse Carmen de la marque Chez Machine Patterns.

Voici la description de cette blouse par Chez Machine : « Carmen, une blouse ambivalente mais si facile à vivre : aussi urbaine que féminine, aussi élégante que confortable et aussi originale que rapide à coudre. Un décolleté délicat qui saura toutes nous flatter, des jeux de plis devant et dos et une finition bord-côtes. Côté look, « c’est la blouse qui fait du bien au moral », celle qui s’accordera avec tout et que tu ne voudras plus quitter. »
Voici le schéma technique :

Ce patron est disponible au format pochette au prix de 17€. Je l’ai acheté 15,38€ frais de port compris car j’ai profité d’une promotion qui a été lancée à l’occasion des 36 ans de la créatrice !

Le packaging est absolument superbe ! J’ai cru comprendre que Chez Machine allait arrêter ce format papier et qu’elle ne proposerait dorénavant plus que des versions numériques… A suivre !
Le patron pochette contient : une planche en taille réelle, imprimée en couleur et un livret d’explications détaillées et illustrées. Un erratum est également présent dans la pochette : il s’agit de la parementure dos.

Les valeurs de couture sont comprises et elles sont de 1 cm. Pour moi c’est un vrai plus ! Il y a également un tableau avec les mesures finies du vêtement, ce qui permet de voir l’aisance apportée au modèle.

En ce qui concerne le niveau, ce patron est très accessible car il est noté 1/5. Les points techniques sont la manche montée, les parementures d’encolure et les bandes en bord-côte. Le livret d’instruction est très clair et suffisamment illustré.

Côté tissus, j’ai opté pour un tissu imprimé indiqué comme étant de la viscose que j’ai achetée chez Toto Tissus/Réaumur (7,99 € le mètre) mais c’est à mon avis une viscose mélangée avec du polyester car la texture et le tombé ne sont pas ceux que je connais habituellement. La marque recommande un tissu chaîne et trame comme une cotonnade fluide, crêpe, voile de coton, lyocell…

Côté tailles, le patron est proposé de la taille 32 à 56. Au regard du tableau des tailles, j’ai cousu la taille 36. La coupe est ample mais j’aime bien.

A n’en pas douter, ce qui fait l’originalité de ce modèle, c’est la finition bord-côtes : associer un tissu chaine & trame avec du bord-côte c’est une idée lumineuse ! C’est tout simple mais encore fallait-il y penser !

J’ai choisi un bord-côte tubulaire noir pailleté de 75 cm que j’avais acheté l’année dernière dans la boutique Diffus’laine tissus à Saint-Nazaire : 7€16 les 50cm.

Pour info, je n’ai pas respecté les dimensions indiquées par les pièces du patron puisque mon bord-côte était tubulaire : je n’ai en effet pas voulu le couper pour avoir ensuite une couture d’assemblage à faire… Résultat, ça fait blouser un peu plus que ce que le patron prévoit mais ça me va très bien comme ça.

Je trouve en revanche que le corsage est un peu long, idem pour les manches, je note donc la prochaine fois de raccourcir de quelques centimètres le corsage et les manches !

Autre point concernant cette bande de finition : dans le livret, il est indiqué de piquer à 0,7 cm puis de surjeter. J’ai fait différemment : j’ai assemblé la bande au bas de mon corsage directement à la surjeteuse 4 fils et ça fonctionne très bien ! Et puis c’est hyper rapide à assembler !

Idem pour les poignets de manche :

J’aime beaucoup le joli décolleté avec le pli creux au devant :

La finition proposée pour l’encolure est celle de la parementure :

Comme à chaque fois, j’entoile ma parementure devant & dos pour donner davantage de maintien.

J’assemble ensuite la parementure dos et devant par la couture des épaules puis je surjette les bords extérieurs. Dans le livret, les pièces sont surjetées ou bordées d’un biais de façon séparée… ce que je trouve un peu dommage.

Pour maintenir la parementure en place, je l’ai fixée par quelques points au niveau des coutures d’épaule et j’ai fait une sous-piqûre, comme le prévoit les instructions de montage.

Je ne suis pas fan des plis couchés au dos, ça n’apporte pas grand chose (en tout cas sur moi). Pour ma prochaine version de Carmen, je les retirerai.

Voilà pour ce patron que j’aime beaucoup et que j’ai trouvé très rapide à coudre, je prévois déjà d’autres versions de cette blouse !