Comme il me restait suffisamment de tissu, une fois ma jupe Anémone coupée et cousue, j’ai de suite eu envie de me coudre la petite veste coordonnée !

Pour ce faire, j’ai choisi de coudre le patron Lekala n°4542 que j’avais dans mon stock de patrons Lekala en attente…

Il s’agit d’une veste doublée, cintrée à la taille avec basques et col châle. Les manches longues sont en deux parties façon tailleur. Découpes princesses devant et dos. Pas de poches.

Ce patron est composé de 8 pièces qui se cousent au final assez vite :

Le principe des patrons Lekala, vous le connaissez : tout l’intérêt de ces patrons c’est que ce sont des patrons ajustés à nos mesures personnelles : il suffit d’indiquer vos mensurations et le patron sera ainsi à votre taille : du sur-mesure ! Le point négatif, ce sont les explications : elles sont en anglais et sont des plus succinctes. Il faut donc avoir l’habitude de coudre et savoir comment s’assemble chaque pièce du patron… Les patrons proposés sont assez variés, dans des styles différents et sont surtout peu couteux : il faut compter env. 3,14 € le patron. Pour en savoir plus, je vous invite à relire l’article ici.

Étonnamment, lors de mon premier essayage, je me suis rendu compte que la veste n’était pas correctement cintrée à la taille : j’ai en effet dû retirer sur la couture du milieu dos 6 cm !!! C’est donc assez étonnant chez Lekala de recontrer un tel problème d’ajustement… Dommage, je n’ai pas fait de photos avant-après… Vous ne voyez donc ici que la photo du résultat final…

Mis à part ce problème de cintrage au milieu dos, la veste me va très bien : je n’ai pas eu d’autres retouches à faire.

J’aime beaucoup le style de cette veste que je trouve très féminine avec ces basques devant et dos.

La basque du devant a un petit pli qui ajoute un peu d’aisance et de volume :

Le patron de la veste prévoit des découpes princesses devant et dos, ce qui permet à la veste de bien la cintrer :


Le col châle donne également à cette veste tout son charme.

Il est joliment fini en pointe. L’ouverture de cette veste est très décolletée :

Voici le col relevé :

Ce col est facile à coudre car il est tout simplement pris en sandwich entre le tissu extérieur et la parementure.

Je l’aime beaucoup ce col châle !

La veste est entièrement doublée. Attention toutefois car les explications ne donnent pas d’indications pour le patronage de la doublure.

Il faut effectivement tenir compte de la parementure devant et de l’enforme dos !

J’ai ajouté un pli d’aisance au milieu dos de la doublure :

Pas de difficultés de montage avec le bas de la parementure :

Il n’y a en effet pas de pli d’aisance au niveau du bas de la doublure : tout est assemblé endroit contre endroit à 1 cm du bord : les bords du tissu extérieur et de la doublure se juxtaposent. Il faut juste veiller à faire rouler de quelques millimètres le tissu extérieur sur l’intérieur pour ainsi éviter que la doublure ne se voit sur l’extérieur…

Les manches sont en deux parties, façon tailleur : le dessus et le dessous de manches.

Le bas des manches est fini simplement :

J’ai posé des épaulettes avant de fixer la doublure :

Voici une vue sur l’envers avant retournement sur l’endroit : notez au passage que j’ai entoilé toutes les pièces de ma veste : le fait d’entoiler la veste permet à celle-ci une meilleure tenue. Il s’agit ici d’un entoilage thermocollant pour tissus de type lainage.

Ces épaulettes permettent de donner un joli arrondi à la tête de manche :

La veste se ferme au milieu devant grâce à un petit crochet :

Vous l’avez remarqué, je porte cette veste avec ma jupe Anémone de Deer & Doe fraichement cousue :

J’aime beaucoup cet ensemble, jupe/veste qui donne un air de tailleur-jupe !

Voilà pour cette réalisation. A la suivante !