Depuis que j’ai compris l’intérêt et l’utilisation de l’entoilage thermocollant, ce dernier est devenu pour moi incontournable et indispensable si je veux de belles finitions et une belle tenue de mon vêtement. Je ne suis pas du tout une experte en la matière mais je vous transmets ce qu’on m’a appris et que j’ai donc testé et approuvé !

Il a pour but de solidifier, de renforcer une partie du vêtement, de lui donner de la tenue et de le rendre indéformable. On le fixe à de nombreuses parties du vêtement : poignets, cols, parementures, ceintures…

Les différents entoilages thermocollants
Il en existe une multitude (en général noir ou blanc) mais je ne vais citer que les principaux, c’est à dire ceux que j’utilise moi-même et que j’achète chez Fil 2000 et qui se vendent au mètre :

> pour du tissu de type lainage, il faut utiliser de l’entoilage thermocollant tissé laine (thermolaine)
P1110228

P1110230

> pour du tissu de type coton, il faut utiliser du thermocollant tissé coton. Ceux proposés chez Fil 2000 sont tout de même un peu trop épais je trouve…
P1110233 P1110232

> pour la maille (tissus extensibles), il faut utiliser du thermocollant maille
P1110229

C’est aussi simple que celà ! Plus votre tissu est épais, plus il vous faudra un entoilage épais et inversement, plus votre tissu sera fin plus l’entoilage sera fin. Après avoir testé différents entoilages thermocollants, je vous déconseille les thermocollants non-tissés, surtout les épais qui donneront un aspect « carton » à vos vêtements. Je vous conseille de lire le très détaillé et très intéressant article de Sacôtin sur l’entoilage thermocollant tissé ou non tissé.

On utilise aussi du Droit Fil thermo qui est une bande d’1 cm de large vendue au mètre. Il permet d’éviter aux coutures de se détendre ou de se déformer lors du montage.
P1110231

On le pose (sur l’envers du tissu) à cheval sur la ligne de couture sur les parties qui risquent de se déformer comme l’encolure, les emmanchures, les entrées de poches…
Par exemple, ici pour le prototype d’une poche italienne (le trait en noir sera la ligne de couture) :
2013-05-17 14.35.14

Idem pour les t-shirts et autres vêtements en jersey/maille…. J’utilise cet élastique transparent. Il est écrit ceci : « Cet élastique transparent est très extensible, résiste aux lavages à haute température, ne se déforme pas et ne se déchire pas. Idéal pour la couture des couches lavables, des maillots de bain. Il peut aussi être utilisé pour faire des fronces sur des vêtements ou pour stabiliser des coutures d’épaule, d’encolure. »
Il est au prix de 0,35 € le mètre chez Fil 2000.

P1110246

Je le place par exemple sur la couture d’épaule pour éviter que celle-ci ne se détende. Et contrairement au DF Thermo, je pose l’élastique au bord du tissu et non à cheval sur la couture :

P1110249

Pour tout ce qui concerne la confection des sacs et les entoilages préconisés, vous trouverez un tuto très bien expliqué (et tout en images) chez Sacôtin : Poser un molleton thermocollant.

L’application de l’entoilage thermocollant
Il suffit de découper l’entoilage selon les indications du patron. Les trois entoilages thermocollants dont j’ai parlé ci-dessus, sont tissés et se coupent donc dans le sens du droit-fil. Pour l’appliquer, il suffit de mettre la face encollée sur l’envers du tissu. Par précaution, poser par-dessus un autre morceau de tissu puis presser au fer suffisamment longtemps (par petites pressions successives : ne pas faire glisser le fer). La chaleur du fer va permettre de faire adhérer le thermocollant au tissu. Perso, j’utilise la vapeur et je trouve que ça adhère beaucoup mieux mais le sujet est assez controversé…

Rien ne vaut l’expérience par soi-même ! Je vous invite donc à tester sur des chutes de tissus, différents thermocollants, du plus fin au plus épais, avant de vous lancer dans votre vêtement, ça vous évitera bien des déconvenues !